Afrique

La vidéo de la sextape d’Heritier Watanabe avec la femme du député congolais Christian Mbando

Le célèbre chanteur congolais Heritier Watanabe a publié cette semaine sa troisième sextape sur les médias sociaux.

Mais cette fois, il s’est mis dans de beaux draps puisque qu’il s’agit de la femme d’un député. Les raisons de cette diffusion ont été évoqués par lifemag.

L’artiste congolais a filmé ses ébats sexuels avec Naomi Mbando, épouse du député congolais Christian Mbando qu’il a publié sur snapchat.

Les deux vidéos consultées par notre rédaction montrent le chanteur congolais et une dame brune, les deux tourteraux alités et dénudés, en plein ébats sexuels.

Les quelques mots de la dame, audibles pendant l’acte, insiste pour que le musicien mette fin à l’enregistrement de la vidéo, qui lui apparemment se plaisait à jouer à l’opérateur de prise de vues.

Selon lifemag, il s’agit d’une femme mariée, mère de 3 enfants, Naomi Mbando, épouse du député congolais Christian Mbando et par ailleurs une amie de l’épouse du chanteur.

« De source proche, Héritier aurait balancé lui-même la vidéo pour gâcher le mariage de Naomi qui ne voulait plus de la relation avec lui », rapporte lifemag.

Mais d’autres sources indiquent que la vidéo a été mise en ligne par le technicien de l’artiste qui serait chargé de transférer ses fichiers dans son nouveau Iphone 11.

Indignés, quelques proches de la fille disent vouloir porter plainte contre l’artiste, l’accusant d’avoir posté ces images sur les réseaux sociaux.

Dame Naomi Mbando est-elle à son 1er coup d’essai ?

Si cette scène n’avait pas été filmée et diffusée, rien n’allait filtrer de la relation intime des deux tourtereaux. La femme mariée et mère de 3 enfants allait continuer allègrement son activité ignoble, comme c’est le cas de toutes ces femmes dont l’activité d’une laideur affreuse et d’une saleté repoussante qu’est l’adultère n’a pas encore été mis à nue.

Si le jeune artiste qui vient encore de démontrer ses talents en « cinéma » n’est pas à son premier tournage, qu’en est-il de la femme adultère « victime » ? Beaucoup de questions peuvent être posées à juste titre, au vue du confort matériel, à lui offert par son mari qui témoigne du sacrifice qu’il a dû consentir pour garder sa chère épouse à ses côtés. » J’ai même rejeté ma famille à cause d’elle… je l’ai fait voyager dans tous les grands pays de ce monde, j’ai payé pour elle ses études, sa famille est à ma charge » a déclaré Christian Mbando cité par yeclo.

Quid de la « vraie » paternité des enfants ?

L’honorable Christian Mbando est-il déjà au bout de ses peines ? Surement pas. Le bout du tunnel n’est pas encore proche pour l’élu du peuple qui va devoir prendre son courage à deux mains pour crever l’abcès. Depuis quand sa femme entretient-elle cette relation extraconjugale ? Avec combien de partenaires sa dulcinée a-t-elle déjà partagé les délices de sa vallée humide ?

Autant de questions qui devront déboucher à un test de paternité pour avoir l’esprit bien tranquillisé quant-à la l’identité des enfants qui souffriront, toute leur vie, de ce traumatisme.

Pour le moment, la grande question qui doit être valable pour tous les hommes et femmes, est de savoir : lorsqu’une femme commet l’adultère, l’homme peut-il être aussi citer comme responsable de l’acte de sa compagne ou simplement, la femme endosse, à elle seule, l’entière responsabilité ?

Comments

0 comments

Tags
Loading...

Articles similaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Veiller activer le bloqueur de publicité afin de naviguer sur notre site. Merci pour votre compréhension.

Send this to a friend