People

Justin Timberlake parle d'un «traumatisme» d'avoir été bombardé de bouteilles lors d'un concert sur le SRAS

TORONTO –
Justin Timberlake est toujours hanté en se faisant bombarder de ce qu'il dit être des bouteilles d'urine au salon-bénéfice 2003 sur le SRAS de Toronto.

Vendredi, le chanteur "Can't Stop the Feeling" est apparu au "The Graham Norton Show" où il a réfléchi à la mauvaise réception qu'il a reçue lors de l'événement caritatif.

Des rapports à l'époque disent que Timberlake a été hué et que des bouteilles d'eau ont été jetées – mais Timberlake dit que ces conteneurs en plastique étaient remplis de pipi.

"On pourrait penser que les Canadiens sont des gens historiquement pacifiques", a-t-il déclaré au panel d'invités célèbres dans le talk-show humoristique.

"J'ai encore beaucoup de traumatismes", a-t-il plaisanté.

Timberlake dit que tout a commencé quand il a été invité par Mick Jagger à se produire lors de la collecte de fonds de 11 heures à Toronto en présence d'une foule d'environ 450 000 personnes.

L'ancien membre de «NSync» était dans la foulée de son premier album solo «Justified», qui était en forte rotation sur MTV et MuchMusic. Il était déjà en ville pour deux spectacles dans le stade, alors il a accepté de faire une apparition dans l'après-midi à l'événement du SRAS.

Mais il dit qu'il est devenu tout à fait évident quand il est arrivé au spectacle qu'il serait une valeur aberrante dans la gamme de groupes de rock principalement établis.

"Je regarde le projet de loi et ce sont les Rolling Stones, AC / DC et Guess Who. Vous obtenez l'image", a-t-il déclaré. "Et comme, quelque part là-dedans – moi."

C'est à ce moment qu'il a su que les choses allaient vers le sud.

"C'était un peu flou, mais je me souviens juste d'avoir dit au groupe avant de monter sur scène:" Je ne pense pas que ça va bien se passer "", a-t-il déclaré.

"Je ne savais pas à quel point ça allait aller."

Timberlake a déclaré qu'à l'ouverture de son ensemble de trois chansons, les bouteilles d'urine ont commencé à voler des premières rangées du public.

Anna Kendrick, qui est apparue dans l'émission de Graham Norton aux côtés de Timberlake pour promouvoir leur film "Trolls World Tour", n'a pas tardé à se demander comment l'incident s'était déroulé.

"Est-ce qu'ils l'ont fait très rapidement? Est-ce que c'était pré-planifié?" elle a demandé.

Timberlake dit qu'il était perplexe: "Toutes ces questions que j'avais en tête alors que j'essayais de me souvenir au moins des paroles que j'avais écrites sur la première chanson que je jouais."

Le chanteur a dit qu'il avait esquivé les projectiles du mieux qu'il pouvait avant de prendre une place immobile derrière son clavier pour chanter "Senorita".

"Après cette chanson, l'une ou l'autre des choses s'est produite: soit ils ont manqué de nerf, parce qu'ils savaient que j'allais y rester, soit ils ont manqué d'urine", a-t-il dit.

"Ce n'était pas toujours un bon moment pour moi, vous les gars."

Timberlake dit qu'il a été impressionné par la façon dont il a géré la situation et a suggéré qu'il y ait une leçon à en tirer pour les jeunes générations: «Soyez tenace».

[intégré] https://www.youtube.com/watch?v=TX6A3P11Xv8 [/ intégré]

Comments

0 comments

Loading...

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Veiller activer le bloqueur de publicité afin de naviguer sur notre site. Merci pour votre compréhension.

Send this to a friend