Les États-Unis rendent hommage à un imam nigérian qui a caché des chrétiens à des assassins

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Un imam nigérian, qui a sauvé 262 chrétiens du berger assassin en les cachant dans sa mosquée et chez lui, a été honoré par le gouvernement américain.

L’Imam Abubakar Abdullahi, âgé de 83 ans, a reçu le Prix international de la liberté de religion aux côtés de quatre autres de Chypre, du Soudan, du Brésil et de l’Irak.

L’imam avait sauvé les chrétiens de la région de Barkin Ladi, dans l’État du Plateau, au centre du Nigéria, qui fuyaient les assassins.

Plus de 80 autres personnes ont été tuées lors de l’attaque visant des chrétiens dans la région. Ce nombre aurait pu être plus important sans l’intervention de l’imam.

L’imam avait déclaré à la BBC qu’il souhaitait aider, car il y a plus de 40 ans, les chrétiens de la région avaient autorisé les musulmans à construire la mosquée.

Lors de l’événement en présence du secrétaire d’État américain Michael Pompeo, l’imam Abdullahi aurait « risqué sa propre vie pour sauver des membres d’une autre communauté religieuse, qui auraient probablement été tués sans son intervention ».

L’imam avait déjà reçu une « poignée de main et un honneur national » de la part du président nigérian Muhamadu Buhari.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus