Le nouvel album de Beyoncé, « une déclaration d’amour à l’Afrique »

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

« Une déclaration d’amour à l’Afrique » avec plusieurs artistes du continent, mais aussi des stars américaines comme Jay-Z et Kendrick Lamar: Beyoncé a sorti vendredi son album « The Lion King: The Gift », après avoir prêté sa voix à un personnage de la nouvelle version du film culte de Disney « Le Roi Lion ».

L’album produit par la reine de la pop compte 27 titres. Childish Gambino, Pharrell et Tierra Whack y ont également collaboré, en compagnie de Blue Ivy Carter, 7 ans, qui n’est autre que la fille de Beyoncé et Jay-Z.

« Je voulais être authentique sur ce qui fait la beauté de la musique en Afrique », a confié sur la chaîne ABC la star, qui donne sa voix à Nala dans « Le Roi Lion » de 2019, remake du célèbre dessin animé.

« The Gift » est un album séparé de la bande-annonce officielle du film, même si les deux contiennent le dernier single de Beyoncé, « Spirit ».

Avec de forts accents afrobeat, il est aussi entrecoupé de dialogues du « Roi Lion ».

Parmi les artistes ayant participé à l’album figurent les musiciens nigérians Tekno, Yemi Alade et Mr. Eazi, ainsi que l’artiste ghanéen Shatta Wale.

Le Camerounais Salatiel s’est lui joint à Beyoncé et Pharrell sur « Water ».

« Je voulais être sûre de trouver les meilleurs talents d’Afrique, et pas juste d’utiliser certains sons et d’en faire ma propre interprétation », a dit Beyoncé.

L’album est « un mélange de genres et de collaborations (…) Il est influencé par tout, du R&B à la pop en passant par le hip-hop et l’afrobeat », a-t-elle ajouté.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus