Tensions entre Séoul et Tokyo: Trump se dit prêt à aider

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Le président américain Donald Trump s’est dit vendredi prêt à apporter son aide pour résoudre la brouille diplomatique et commerciale entre la Corée du Sud et le Japon.

« Le président sud-coréen m’a demandé si je pouvais m’impliquer », a déclaré M. Trump depuis le Bureau ovale. « S’ils ont besoin de moi, je suis là », a-t-il ajouté.

Les querelles diplomatiques découlant de la colonisation brutale de la Corée par le Japon de 1910 à 1945 ont pris récemment une tournure économique avec le durcissement par Tokyo des conditions de certaines exportations cruciales pour Séoul et son secteur technologique.

« J’aime les deux dirigeants, j’aime le président Moon (Jae-in) et vous savez ce que je pense du Premier ministre japonais (Shinzo) Abe », a poursuivi M. Trump.

« J’espère qu’ils pourront résoudre leurs différends, mais il est indéniable qu’il y a des tensions, des tensions commerciales », a-t-il encore dit.

Le Japon et la Corée du Sud, tous deux alliés des Etats-Unis, entretiennent des relations tendues depuis des décennies au sujet de la colonisation japonaise. La querelle s’est envenimée après une série de décisions de la justice sud-coréenne enjoignant à des groupes japonais de dédommager des victimes du travail forcé.

Tokyo conteste la légalité de ces poursuites, estimant que ces contentieux ont été réglés par le traité de 1965 qui avait permis la reprise des relations diplomatiques bilatérales et qui incluait des réparations. Mais la justice sud-coréenne a plusieurs fois estimé que ce traité controversé ne portait pas sur les questions relatives au travail forcé au sein des usines japonaises.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus