Mondiaux de natation: première finale mondiale pour Wattel sur 100 m papillon

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Marie Wattel s’est qualifiée pour sa première finale mondiale sur 100 m papillon en nageant le troisième temps des demi-finales, nouveau record personnel à la clé, dimanche à Gwangju (Corée du Sud).

Wattel (22 ans) a bouclé sa course en 57 sec 00, en première position. Elle avait déjà abaissé son record personnel de 57 sec 53 à 57 sec 23 en séries matinales.

La Suédoise Sarah Sjöström, championne olympique en titre et quadruple championne du monde du 100 m papillon, a signé le meilleur chrono des demi-finales en 56 sec 29.

« C’est un truc de ouf ! Je ne m’attendais vraiment pas à ça. C’était du relâchement, de l’efficacité. J’ai gagné (ma demi-finale) pour un et deux centièmes, ça fait vraiment plaisir pour le mental de toucher devant, de montrer que même sur le dernier coup de bras, on donne tout. Le travail paie, enfin, ça fait chaud au coeur », se réjouit Wattel, qui s’entraîne à Loughborough, en Angleterre, depuis l’été 2017.

« J’ai l’impression que je change de dimension, les filles que je croyais inaccessibles hier ne sont pas si loin aujourd’hui, ça me permet de me rendre compte de mon potentiel et de gagner en confiance. M’inscrire parmi les meilleures, c’est top », poursuit-elle.

La finale est programmée lundi soir.

« Demain (lundi), pourquoi pas aller chercher un podium même si je sais que ce sera compliqué, je vais me battre. Je pense aussi à prendre de l’expérience pour l’année prochaine », anticipe Wattel.

Sur 50 m papillon, Maxime Grousset (20 ans) s’est lui arrêté en demi-finales (23.41, 14e temps). Comme Fantine Lesaffre sur 200 m 4 nages (02:12.18, 13e temps).

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus