Tennis: la Brésilienne Haddad Maia suspendue après un contrôle antidopage positif

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

La Brésilienne Beatriz Haddad Maia, qui s’était illustrée à Wimbledon en éliminant Garbine Muguruza, a été suspendue à titre provisoire après avoir été testée positive aux anabolisants lors d’un contrôle antidopage, a annoncé mercredi la Fédération internationale de tennis (ITF).

La joueuse de 23 ans, 99e mondiale, a été contrôlée lors du tournoi de Bol (Croatie) en juin dernier. « Des traces de SARM S-22 et de SARM LGD-4033, deux agents anabolisants interdits, ont été découverts dans ses échantillons d’urine », a indiqué l’ITF dans un communiqué.

Poursuivie pour violation des règles antidopage, la suspension provisoire de Haddad Maia, jusqu’à la tenue d’une audience, a pris effet à partir du 22 juillet, a-t-il été ajouté.

Lors du premier tour du dernier Wimbledon, Haddad Maia, issue des qualifications, avait éliminé l’Espagnole Garbine Muguruza, couronnée en 2017 et ex-N.1 mondiale.

La Brésilienne avait ensuite été éliminée au tour suivant par la Britannique Harriet Dart, 140e mondiale qui avait bénéficié d’une invitation.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus