Egypte: accusation de meurtre contre un surveillant de train après le saut des colporteurs

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Un chef de train égyptien a été inculpé de meurtre pour avoir forcé deux jeunes colporteurs à sauter d’un train en marche, faute de billets et incapables de payer une amende de 4,50 dollars  chacun.

L’un des hommes est décédé tandis que l’autre était gravement blessé.

Les autorités des chemins de fer égyptiens affirment que les deux hommes ont sauté de leur plein gré malgré les déclarations de témoins oculaires d’autres passagers faisant état de comptes rendus contradictoires.

L’incident s’est produit dans le village de Dafrah, à 90 km au nord de la capitale, Le Caire.

Il a suscité des réactions de colère parmi les Égyptiens, qui ont appelé à demander des comptes à tous les responsables des chemins de fer.

Le train voyageait de Louxor dans le sud à Alexandrie sur la Méditerranée.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus