« Halte aux féminicides : l’histoire de Julie, la numéro 30 », documentaire inédit ce soir sur téva

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Le Grenelle des violences conjugales s’est achevé hier, journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes. À cette occasion, téva se mobilise et s’engage contre les violences faites aux femmes et diffusera ce mardi à 20h50, « Halte aux féminicides : l’histoire de Julie, la numéro 30 », un documentaire réalisé par Olivier Pighetti et produit par Piments Pourpres Production.

Elle avait confié un jour à une amie : “On me prendra peut-être au sérieux quand je serai morte”. C’est exactement ce qui s’est passé.

Julie Douib est tombée le 3 mars 2019, victime de deux coups de feu tirés à bout portant par son compagnon. Il a achevé dans le sang des années de harcèlement, d’humiliations et de violence. Julie aurait pu rester anonyme, comptabilisée dans les statistiques comme la numéro 30 : la trentième Française exécutée depuis le début de l’année sous les coups d’un homme qu’elle a, un jour, aimé.

Mais la mise à mort programmée de cette femme de 34 ans, mère de deux enfants, va provoquer un véritable séisme à travers la France. Tout le monde savait… et pourtant, le drame n’a pas pu être évité ! Cette tragédie va enflammer les mouvements associatifs, ébranler les ministères et aboutir au fameux Grenelle contre les féminicides.

La mort de Julie Douib est un combat contre l’oubli et une révolte contre l’incompétence. Celle des gendarmes, qui ne prennent pas les plaintes des femmes au sérieux, celle de la justice, qui ne mène aucune enquête malgré les preuves des menaces. Un combat exemplaire, mené par Lucien, le père de Julie, qui réussira à interpeller tous les ministres, par ses amies, mais aussi par la société civile et les associations.

Cette affaire va prendre une ampleur inégalée en France et mettre enfin en lumière la cause des féminicides. Jamais la mort d’une femme n’a déclenché autant de réactions, obligeant les politiques à bouger, à modifier les lois, à mettre en place des mesures d’urgence. En six mois, Julie Douib est devenue l’emblème d’une lutte qui ne fait que commencer.

Ce film raconte son histoire, et met en lumière la tragédie des féminicides : au rythme funèbre de cette année 2019, le nombre de femmes tuées est en train de battre tous les records.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus