Pays-Bas: le père d’une famille qui vivait recluse dans une ferme suspecté d’abus sexuels

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Le père d’une famille qui a vécu recluse durant presque une décennie dans une ferme du nord des Pays-Bas est suspecté d’abus sexuels sur deux de ses enfants plus âgés, qui avaient déjà quitté le domicile familial, a annoncé jeudi le parquet.L’homme de 67 ans a été arrêté à la mi-octobre, quelques jours après que la police l’eut découvert avec cinq de ses enfants – aujourd’hui tous adultes – dans une petite pièce fermée au sein d’une bâtisse à Ruinerwold, un village de la province de Drenthe (nord). Le sixième enfant à avoir vécu dans la ferme a donné l’alarme après s’être rendu dans un bar local dans un état confus.Le père est soupçonné d’avoir « abusé sexuellement » deux de ses trois enfants plus âgés, qui ont quitté le domicile familial et n’ont pas vécu dans la bâtisse de Ruinerwold, a déclaré le parquet dans un communiqué.Il est de plus soupçonné d’atteinte à la liberté et de maltraitance à l’encontre de ses neuf enfants, ainsi que de blanchiment d’argent. Un test ADN a permis de confirmer que cet homme était bien le père des six enfants retrouvés dans la ferme, qui ont également la même mère. Selon le parquet, cette dernière est décédée en 2004 dans la ville de Zwolle, située à une trentaine de kilomètres de Ruinerwold.Le locataire de la ferme, un citoyen autrichien de 58 ans, avait été arrêté quelques jours avant le père de famille.Les deux hommes sont également soupçonnés d’avoir détenu un Autrichien de 69 ans pendant plusieurs mois à Meppel en 2009, a indiqué le parquet, ajoutant ne pas pouvoir fournir plus de détails tant que l’enquête est en cours.Le père de famille était membre dans les années 1980 de la branche néerlandaise de la secte Moon, organisation religieuse controversée née en Corée du Sud, également appelée l’Eglise de l’Unification, avait affirmé Wim Koetsier, porte-parole de l’organisation aux Pays-Bas.M. Koetsier « suspecte fortement » le père d’avoir créé son propre groupe « avec quelqu’un d’autre », avait rapporté l’agence de presse néerlandaise ANP. Selon lui, le locataire de la ferme « n’a jamais été un membre ».

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus