Intempéries: un mort et un disparu dans le Var

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Un mort et un disparu dans le Var, certains quartiers inondés à Cannes et Mandelieu, dans les Alpes-Maritimes: en alerte rouge pluie-inondation,la Côte d’Azur a subi de fortes précipitations dimanche soir, une semaine après un épisode méditerranéen qui avait fait six morts.A Fréjus, un homme, propriétaire d’une pension de chevaux qui voulait veiller sur ses animaux, avait été signalé disparu aux alentours de 21h00. Son corps a été retrouvé deux heures plus tard, après avoir été emporté par les eaux, a annoncé la préfecture du Var.A Saint-Paul-en-Forêt, toujours dans le même département, une autre personne aurait, elle, été emportée à bord de son véhicule, un 4×4, alors qu’elle tentait de franchir un gué, selon un témoin qui a alerté les secours. « Mais les conditions actuelles rendent les recherches très difficiles », ont expliqué les pompiers à l’AFP, précisant attendre un hélicoptère pour éclairer le site.Alors que le Var et les Alpes-Maritimes sont en alerte rouge depuis dimanche matin, il s’agit donc de la première victime officielle des fortes précipitations prévues sur la région par Météo France, avec des cumuls annoncés à 200 mm localement sur la journée.Sous contrôle durant la journée, la situation s’est nettement aggravée dimanche soir à travers les deux départements, les crues se multipliant face à des sols déjà gorgés d’eau.Dans le Var, les secours étaient notamment engagés à Fréjus, où un quartier a été envahi par les eaux, dans une zone proche du Reyran, mais aussi à Puget-sur-Argens et Roquebrune-sur-Argens, deux communes déjà inondées le week-end dernier. »L’Argens aval a entamé une hausse, et la hauteur maximale la plus probable pourrait atteindre les 6,1 à 6,3 m », avait averti en début de soirée le Service de prévisions des crues (SPC) Méditerranée-Est. La semaine dernière, la même rivière Argens avait monté de plus de 7 m, un niveau atteint tous les 50 ans seulement.Dans les Alpes-Maritimes, où l’autoroute A8 a été coupée pendant quatre heures dans la soirée dans les deux sens entre les échangeurs de Nice Saint-Isidore et du Cannet-des-Maures, ce sont les communes de Mandelieu-la-Napoule et Cannes qui ont été les plus touchées, avec plusieurs quartiers inondés.- Etablissements scolaires fermés -David Lisnard, le maire de Cannes, où ont notamment été touchés les quartiers de la Bocca et des Floribondas, était très dramatique sur Twitter dans la soirée: « Les inondations vont être soudaines et nombreuses. La seule urgence à ce stade est de sauver des vies », a-t-il assuré.Un peu plus tard dans la soirée il s’est toutefois montré plus rassurant, parlant d »une situation météo qui s’améliore ».Dimanche en fin de soirée, le préfet des Alpes-Maritimes a indiqué à l’AFPTV que les précipitations étaient en train de se calmer et que l’épisode était en train d’être dépassé.Face à ces intempéries, la préfecture a toutefois annoncé dimanche soir la fermeture de tous les établissements scolaires, jusqu’aux lycées, à Cannes et Mandelieu ainsi que dans la commune de Pegomas.Cet épisode méditerranéen a entraîné l’annulation, par mesure de précaution, de très nombreux événements culturels et sportifs, dont notamment le choc attendu dans la soirée à Monaco entre l’ASM et le Paris SG, pour la Ligue 1 de football.Cinémas fermés à 13h00 dans les Alpes-Maritimes, massifs forestiers interdits au public: après les six morts de la semaine dernière dans le Var, les autorités préfectorales à Nice et Toulon ont pris les devants dimanche, dans deux départements où quelque 150 communes au total avaient été reconnues en état de catastrophe naturelle samedi. Le centre commercial Cap 3000 de Saint-Laurent-du-Var (Alpes-Maritimes) a par exemple dû fermer ses portes dès 13h00, sur arrêté préfectoral, alors que 1.500 personnes avaient bravé la pluie. « C’est une perte d’exploitation importante pour un premier week-end de Noël et le Black Friday », a regretté Felipe Gonçalves, le directeur général, qui tablait sur 45.000 clients ce dimanche.Du côté de la SNCF, le trafic a été totalement interrompu depuis 13h30 entre Toulon (Var) et Vintimille, à la frontière italienne, ainsi qu’entre Cannes et Grasse (Alpes-Maritimes). Le trafic devrait reprendre lundi matin, si l’alerte est levée d’ici là, a précisé la compagnie à l’AFP.Dimanche soir, le Var et les Alpes-Maritimes étaient toujours placés en alerte rouge par Météo France, par contre le Vaucluse a été rétrogradé de vigilance orange à jaune, tout comme les Alpes-de-Haute-Provence.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus