Misse en demeure de Zemmour par le CSA – CNEWS choisit de saisir le Conseil d’Etat

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Dans un communiqué, le Groupe CANAL+ annonce prendre acte de la décision du CSA du 27 novembre 2019 mettant en demeure la chaîne CNEWS suite aux propos tenus par Eric Zemmour lors de l’émission « Face à l’Info » du 23 octobre 2019.

Pour sa part, le Groupe CANAL+ considère que les propos diffusés à l’antenne ne constituaient ni un manquement à la convention de la chaîne, ni une méconnaissance de la Loi.

Ils s’inscrivaient directement dans le cadre de l’expression du pluralisme des courants de pensées et d’opinions, principe constitutionnel rappelé par la convention précitée, soit « la liberté d’expression et de communication ainsi que l’indépendance éditoriale de l’éditeur ».

En effet, CNEWS considère que le débat critiqué par le CSA respectait l’équilibre entre les idées et les opinions des deux contradicteurs même si celles-ci se sont exprimées avec vivacité et ont pu « heurter, choquer ou inquiéter ».

CNEWS estime ainsi la mise en demeure du CSA injustifiée, contraire aux principes de la liberté d’expression tels que définis par la Cour Européenne des droits de l’Homme et donc constitutive d’un abus de pouvoir.

De ce fait, CNEWS a décidé de saisir le Conseil d’Etat de ces questions fondamentales conditionnant l’existence même du pluralisme de la presse.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus