in

La police de Hong Kong accuse les manifestants d'incitation à la délinquance juvénile

La police de Hong Kong a accusé lundi des militants du mouvement pro-démocratie de longue date d'inciter des mineurs à commettre des délits.

La réclamation lundi intervient deux jours avant une marche prévue pour le jour de l'an qui devrait attirer des dizaines de milliers de participants.

Le porte-parole de la police en chef, Kwok Ka-chuen, a déclaré aux journalistes que la force était en contact étroit avec les organisateurs de l'événement du 1er janvier, mais qu'elle ne tolérerait pas les menaces à la sécurité publique.

Kwok a également déclaré que les jeunes avaient été incités à commettre des actes criminels pendant les manifestations, notamment en déposant des objets dans les étages supérieurs des immeubles d'habitation. Il n'était pas clair si ces actions étaient directement liées à une manifestation spécifique.

"Au cours du week-end, lors de notre opération d'arrestation, nous avons arrêté un grand nombre de jeunes et nous sommes très alarmés que certains criminels incitent les jeunes à commettre des délits", a déclaré Kwok, ajoutant qu'une partie de la violence avait été inspirée par les enseignants des enfants.

Des enfants aussi jeunes que 12 ans font partie des quelque 7 000 personnes arrêtées lors des manifestations, qui ont recueilli un large soutien et ont été déclenchées à l'origine par une législation désormais rejetée qui aurait permis d'envoyer des citoyens de la ville chinoise semi-autonome en Chine pour y être jugés. .

Le mouvement a commencé en opposition à une proposition de loi désormais abandonnée qui aurait permis d'envoyer des suspects à Hong Kong en Chine continentale pour y être jugés. Les revendications des manifestants se sont depuis élargies pour inclure le suffrage universel et une enquête sur les allégations d'abus policiers, et ont souvent éclaté en combats organisés entre les deux parties.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Nouvelle opération de secours pour 19 migrants dans la Manche

le bilan de l’attentat de Mogadiscio s’alourdit à 81 morts