in

Trois personnes arrêtées après de prétendus abus racistes et homophobes à Brighton contre Chelsea

Paul Barber de Brighton a déclaré que les personnes coupables de comportement "discriminatoire" n'étaient pas les bienvenues lors des matchs de football après l'arrestation de trois supporters.

Trois supporters ont été expulsés et arrêtés après des incidents distincts de prétendus abus racistes et homophobes lors du match nul 1-1 de Brighton et Hove Albion avec Chelsea mercredi.

Brighton a confirmé que deux supporters locaux avaient été retirés du stade Amex, l'un pour viser des insultes racistes contre les joueurs de Chelsea et l'autre pour être homophobe envers les fans en visite.

Les Seagulls ont également déclaré qu'un spectateur de Chelsea avait été expulsé pour avoir dirigé des abus homophobes contre des supporters de Brighton.

Selon Brighton, tous les trois ont été arrêtés par la police de Sussex à l'extérieur du stade et risquent des poursuites.

Le directeur général et vice-président de Brighton, Paul Barber, a déclaré: «Encore une fois, notre équipe de sécurité et de gardiennage, ainsi que la police de Sussex, ont dû faire face à trois cas distincts et indésirables d'abus racistes et homophobes répugnants.

"Si la perspective d'une interdiction à vie de regarder leurs clubs jouer au football n'est pas suffisamment dissuasive, nous devons nous demander si les tribunaux devraient avoir le pouvoir d'imposer des sanctions plus sévères? Le football ne peut que faire tant de choses, et nous sommes malades et fatigués de la réputation du jeu ternie par ces gens.

«Je trouve impossible de comprendre comment et pourquoi certaines personnes pensent qu'il est acceptable de se comporter de cette façon, et encore une fois, je vais dire très clairement que ni Brighton et Hove Albion ni la communauté du football en général, ne tolérera le racisme, l'homophobie ou tout autre toute autre forme de discrimination à tout moment.

«Nous exhortons tous les supporters confrontés à un comportement discriminatoire similaire dans notre stade à le signaler immédiatement, soit directement à un steward, soit via notre hotline anonyme, et nous continuerons de prendre les mesures les plus énergiques possibles contre ces individus fanatiques. Ces gens ne sont pas les bienvenus à l'Amex ni à aucun match de football. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

« Tout sauf anecdotique », accuse Faure (PS)

Motivé par #MeToo? La vérification des jurés dans l'affaire Weinstein sera un défi, selon les experts