Escargot mystère chinois trouvé dans le lac au sud-est de Calgary

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

CALGARY –
Selon des responsables du gouvernement de l’Alberta, un voyageur international gluant a été trouvé dans un lac près de la ville de Vulcan à la fin de l’année dernière.

Environnement et parcs de l’Alberta publié mercredi sur la découverte de l’escargot mystérieux envahissant chinois (Cipangopaludina chinensis) dans le lac McGregor, un réservoir situé à environ une heure au sud-est de Calgary, début décembre.

La province affirme que l’organisme, qui est l’un des 52 espèces interdites par la loi albertaine, a une grande coquille globulaire qui peut atteindre une taille de six centimètres.

Les responsables disent qu’il a réussi à s’adapter au climat variable de l’Alberta, ce qui rend sa découverte d’autant plus préoccupante.

« Cette espèce d’escargot peut tolérer des conditions moins qu’idéales et survivre hors de l’eau pendant jusqu’à (quatre) semaines en raison de la protection fournie par un opercule ou une » trappe « . », écrit Paige Kuczmarki avec Alberta Environment and Parks.

Elle dit que la principale préoccupation de ces escargots est leur incroyable taux de reproduction et leur capacité à surpasser les populations d’escargots indigènes.

« L’escargot mystère chinois doit son nom à ses capacités de reproduction mystérieuses de donner naissance à des escargots juvéniles pleinement développés, ce qui peut se produire jusqu’à 169 fois par an », a-t-elle écrit. « Cette espèce peut avoir un impact sur la croissance et l’abondance des espèces d’escargots indigènes en rivalisant pour l’habitat et les ressources, ainsi que pour affecter les tuyaux de prise d’eau et d’autres équipements immergés, car leurs grosses coquilles peuvent obstruer et arrêter l’écoulement de l’eau. »

Il n’y a aucun détail sur la façon dont l’escargot aurait pu pénétrer dans l’écosystème de l’Alberta, mais Kuczmarki dit que cette espèce particulière est considérée comme comestible et qu’elle est « souvent vendue sur les marchés alimentaires chinois ».

La province demande maintenant à quiconque possède des renseignements, notamment des dates, des photos ou des lieux, qui pourraient aider les autorités à en savoir plus sur la façon dont ils sont arrivés en Alberta.

« Une photo a été partagée avec nous montrant deux personnes brandissant les grosses coquilles d’escargots, ce qui nous donne des raisons de croire qu’il est là depuis 2016 », a déclaré Kuczmarki.

Les résidents peuvent signaler les espèces aquatiques envahissantes par EDDMapS Alberta ou directement par courriel [email protected] ou par téléphone au 1-855-336-BOAT (2628).

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus