Un homme prétend que McDonald's a truqué un de ses tweets pour promouvoir l'offre de hamburgers végétariens

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

TORONTO –
Un Australien qui se plaignait auparavant d'un manque de plats végétariens au McDonald's affirme que la chaîne de restauration rapide a utilisé son nom et sa photo dans un faux tweet pour promouvoir une nouvelle offre de hamburgers végétariens.

Shane Bazzi, un défenseur des réfugiés basé à Sydney, a déclaré qu'il était «assez ennuyé» lorsque son petit ami a remarqué que son nom et sa photo avaient été utilisés dans des publicités Instagram taquinant le McVeggie – un nouveau hamburger végétarien disponible chez McDonald's en Australie.

«Un jour, je mordrai dans un hamburger végétarien @maccas. Un jour… », lit le tweet affiché dans l'annonce, selon des captures d'écran partagées par Bazzi.

Le seul problème est, Bazzi dit qu'il n'a jamais tweeté la remarque en premier lieu.

«J'étais très ennuyé quand je l'ai découvert», a déclaré Bazzi à CTVNews.ca.

"McDonald's est une société multinationale qui gagne des milliards de dollars et ici, ils faisaient la publicité de leur nouveau produit en utilisant mon nom, ma photo et mon compte Twitter pour gagner de l'argent à mon insu ou sans mon consentement."

Le tweet utilisé dans les publicités comprend le nom d'utilisateur "Shane B.", selon les captures d'écran partagées par Bazzi sur Twitter. Il dit que l'image floue à côté du nom d'utilisateur semble être sa vieille photo de profil Twitter.

L'image dans les publicités semble être une maquette de ce à quoi ressemblerait un tweet. Il ne contient pas le nom d'utilisateur «@» affiché à côté du nom d'utilisateur Twitter et ne comprend pas de cachet de date, qui seraient normalement inclus lorsqu'ils sont directement extraits de Twitter. Il manque également la coche bleue affichée à côté du nom d'utilisateur de Bazzi, qui indique qu'il est utilisateur vérifié sur Twitter.

Bazzi admet qu'il a parlé du manque d'offres végétariennes de McDonald's dans le passé, après avoir tweeté la société en les encourageant à répondre aux besoins des végétaliens et des végétariens.

«2019 et toujours pas de hamburgers végétariens ou végétaliens. D'autres établissements de restauration rapide le font. Pourquoi négligez-vous ce marché », a-t-il tweeté en janvier 2019.

Le compte officiel de McDonald's Australie a répondu à ce tweet, en disant: "nous allons être sûrs de faire savoir à notre équipe que vous êtes intéressé par ces options."

Mais le tweet simulé utilisé dans la publicité sur les hamburgers végétariens de McDonald est moins critique que tout ce que Bazzi avait tweeté dans l'entreprise par le passé.

"Je n'ai jamais tweeté cela", a déclaré Bazzi sur Twitter. "Ils ont juste inventé!"

Bazzi a déclaré à CTVNews.ca qu'il avait appelé, envoyé un courriel et tweeté McDonald's pour lui faire part de ses préoccupations concernant les publicités présumées. Il a déclaré avoir reçu une réponse du service client de McDonald's disant qu'un représentant avait transmis ses préoccupations à l'équipe juridique de l'entreprise.

«À tout le moins, je voudrais des excuses de McDonald’s. Ce qu'ils ont fait était mal et ils devraient le reconnaître », a-t-il déclaré par e-mail.

Un porte-parole de McDonald’s en Australie a déclaré à CTVNews.ca que la campagne sur les médias sociaux annonçant le lancement du nouveau produit s’était inspirée «d’une poignée de tweets».

«L'appétit pour le social pour une option de hamburger à base de légumes a été un facteur que nous avons pris en compte lors de la décision de déployer le McVeggie Burger», a lu une déclaration envoyée par courrier électronique par la société.

«Notre approche des médias sociaux visait à célébrer cela, et nous nous sommes inspirés d'une poignée de tweets. Nous avons brouillé les photos et n'avons pas utilisé les noms complets ou les citations directes des utilisateurs qui ont inspiré cette campagne. »

Mardi, Bazzi a partagé une capture d'écran d'un e-mail qui lui a été envoyé par le service client de McDonald's, qui comprend la même déclaration.

Selon sa capture d'écran de la réponse, l'e-mail continue: «Nous pouvons vous assurer qu'il n'y avait certainement aucune infraction prévue dans la campagne et que cette phase particulière de la campagne s'est terminée la semaine dernière. Vos commentaires ont été traités avec les services appropriés, y compris l'équipe juridique. »

Mais Bazzi dit que la réponse n'est pas suffisante.

«J'ai encore pu être identifié», a-t-il déclaré à CTVNews.ca. «C'est ainsi que j'ai découvert que cela s'était produit. Il est décevant que McDonald’s continue de défendre leurs actions plutôt que de reconnaître ce qu’ils ont fait de mal et de s’excuser. »

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available