L'avion dérape sur la piste d'Istanbul, se désagrège; 139 blessé

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

ANKARA, TURQUIE –
Un avion a dérapé hors de la piste mercredi alors qu'il tentait d'atterrir par mauvais temps à Istanbul, s'écraser dans un champ et se briser en morceaux. Les passagers ont dû évacuer par des fissures dans l'avion brisé et les autorités ont déclaré que 139 personnes avaient été blessées.

L'avion à bas prix Pegasus Airlines avec 177 passagers et membres d'équipage à bord arrivait à l'aéroport Sabiha Gokcen d'Istanbul depuis la ville turque d'Izmir, à l'ouest du pays, lorsqu'il avait ce que le ministère des Transports a décrit comme un «atterrissage brutal». Le ministère a déclaré que personne n'était mort dans l'incident.

Le gouverneur d'Istanbul, Ali Yerlikaya, a déclaré que l'avion avait atterri par mauvais temps, n'avait pas "tenu la piste" et avait dérapé de 50 à 60 mètres (yards) avant de s'écraser dans un fossé d'une hauteur d'environ 30 mètres. Il a déclaré dans un tweet que 139 personnes avaient été blessées et emmenées dans 18 hôpitaux.

"Nous sommes profondément attristés … (Mais) nous sommes très heureux d'avoir échappé à un accident plus grave", a-t-il déclaré, ajoutant que l'avion aurait pu prendre feu.

L'aéroport a été fermé après l'incident, qui s'est produit vers 18 h 30. heure locale (15 h 30 GMT) et des vols étaient détournés vers le principal aéroport d'Istanbul.

L'agence de presse turque Anadolu a déclaré qu'un bureau du procureur général avait lancé une enquête sur l'accident.

Une vidéo obtenue par l'Associated Press montre l'épave de l'avion dans un champ adjacent à l'extrémité de la piste. La vidéo montre de fortes pluies et des vents forts à l'époque, avec de la fumée provenant d'un des moteurs alors que les passagers sortent du fuselage sur les ailes de l'avion et s'éloignent du lieu de l'accident.

Le témoin oculaire Hasan Eraydin, qui a tourné la vidéo, a déclaré qu'il rentrait chez lui après avoir entendu un grondement.

"Nous étions à environ 30 mètres ΓǪ nous avons essayé de nous rendre sur les lieux pour aider, mais il y avait une sorte de canal entre les deux et c'était impossible. Nous pensions que si Dieu le veut, personne n'est mort". "

Des dizaines de membres de l'équipe de sauvetage ont envahi le fuselage éclairé par les inondations, y compris autour du cockpit, qui s'était renversé. L'avion était un Boeing 737 âgé de 11 ans, selon le site de suivi des vols Flightradar24.

"Nous sommes au courant des rapports des médias et nous recueillons plus d'informations", a déclaré Peter Pedraza, porte-parole de Boeing.

La télévision de NTV a déclaré que les blessés comprenaient les deux pilotes de l'avion, qui, selon elle, étaient dans un état grave. NTV a diffusé un enregistrement des communications entre les pilotes et le contrôle de la circulation aérienne dans lequel les pilotes sont informés que des vols précédents avaient signalé de forts vents arrière.

"Selon les informations dont nous disposons, il y a eu un atterrissage brutal. L'accident s'est produit après que (l'avion) ​​n'a pas pu décélérer et s'est enfoncé dans un champ depuis l'extrémité de la piste", a déclaré l'agence Anadolu, citée par le gouvernement, Mehmet Cahit, ministre des Transports et de l'Infrastructure. Dit Turan.

Pegasus est un transporteur privé à bas prix basé à Istanbul qui assure 97 liaisons, principalement en Turquie et vers des destinations en Europe, au Moyen-Orient et en Asie centrale. Il appartient majoritairement au milliardaire turc Sevket Sabanci et à sa famille, qui ont de gros investissements dans le pays dans des domaines aussi variés que l'immobilier, l'habillement, les clubs de santé et les matériaux d'emballage.

L'accident survient un mois après qu'un avion Pegasus avec 164 personnes à bord ait dérapé sur la piste du même aéroport d'Istanbul. Il n'y a eu ni mort ni blessé dans cet incident le 7 janvier.

En janvier 2018, un autre Boeing 737-800 de la flotte de Pegasus a glissé d'une piste à l'aéroport de Trabzon, dans le nord-est de la Turquie, et a dévalé un talus de terre. L'avion s'est immobilisé dans la saleté au-dessus de la mer Noire, le nez pointé vers l'eau. Aucun des 168 passagers et membres d'équipage n'a été blessé.

En 2013, la queue d'un Boeing 777 d'Asiana Airlines s'est rompue après que l'avion a percuté une digue lors de l'approche de l'aéroport international de San Francisco. Trois personnes sont mortes, 49 ont été grièvement blessées et des dizaines d'autres ont subi des blessures légères, selon le rapport d'accident américain.

La même année, un Boeing 737 de Lion Air s'est scindé en deux après avoir atterri en eau peu profonde à l'écart de la piste de Bali, en Indonésie. Les 101 passagers et sept membres d'équipage ont survécu.

——–

Fraser a rapporté d'Ankara, Turquie. Carlo Piovano à Londres et David Koenig à Dallas ont contribué.

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available