Un ancien financier obtient 9 mois de scandale d'admission à l'université

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

BOSTON –
Vendredi, Douglas Hodge, l'ancien PDG d'une grande société d'investissement, a reçu la peine la plus sévère de l'un des parents pris dans le scandale des pots-de-vin.

Hodge, 62 ans, de Laguna Beach, en Californie, a été condamné par le tribunal de district américain de Boston à neuf mois de prison et condamné à une amende de 750 000 $ et à 500 heures de travaux d'intérêt général.

Hodge, ancien PDG de Pacific Investment Management Co., a versé des pots-de-vin totalisant 850 000 $ pour faire entrer quatre de ses enfants à l'Université de Californie du Sud et à l'Université de Georgetown en tant que fausses recrues sportives, ont déclaré les procureurs au tribunal.

Hodge s'est excusé dans une déclaration lue au tribunal.

"J'ai dans mon cœur le plus profond remords pour mes actions. Je comprends et accepte que ce que j'ai fait était mal. Je sais que j'ai injustement, et finalement illégalement, fait pencher la balance en faveur de mes enfants sur les autres, sur les espoirs et les rêves. d'autres parents, qui avaient les mêmes aspirations pour leurs enfants que moi pour les miens ", a-t-il déclaré.

Il a dit que ses enfants n'avaient pas participé à ses méfaits.

Il a d'abord plaidé non coupable, mais en octobre, il a changé son plaidoyer de culpabilité en accusations de complot en vue de commettre une fraude et de blanchiment d'argent.

Plus de 50 personnes ont été inculpées dans le cadre du programme d'admission, qui implique des parents riches et célèbres accusés d'avoir payé des pots-de-vin pour truquer les résultats des tests de leurs enfants ou pour les faire admettre dans des universités d'élite en tant qu'athlètes recrutés.

Au total, 20 parents ont plaidé coupables et 14 ont maintenant été condamnés, dont l'actrice Felicity Huffman de "Desperate Housewives". Quinze autres contestent les accusations, dont l'actrice de "Full House" Lori Loughlin et son mari créateur de mode, Mossimo Giannulli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available