Arsenal 3-2 Everton: le meilleur dimanche de Pierre-Emerick Aubameyang coule le caramel

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Pierre-Emerick Aubameyang a marqué deux fois alors qu'Arsenal a remporté un thriller de cinq buts contre Everton, dans un affrontement au Emirates Stadium rempli de drame.

Pierre-Emerick Aubameyang était à son meilleur dimanche pour livrer une victoire 3-2 pour Arsenal dans un thriller de Premier League contre Everton.

Le doublé de l'attaquant a suivi une volée à courte distance d'Eddie Nketiah alors qu'Arsenal repoussait une équipe d'Everton qui avait perdu pour la deuxième fois de la ligue sous Carlo Ancelotti.

Everton a frappé l'Emirates Stadium avec un premier match de première minute de Dominic Calvert-Lewin et a également marqué par Richarlison dans le temps d'arrêt à la fin de la première mi-temps.

Mais ils ont été secoués par Aubameyang remettant Arsenal en tête après seulement 24 secondes dans la seconde moitié, et malgré un retour encourageant à l'action pour Andre Gomes, les Toffees ont terminé sans récompense.

L’héroïsme d’Aubameyang a porté ses buts en Premier League à 32 en 38 matchs disputés le dimanche, contre 17 plus modestes en 36 matches tous les autres jours.

Everton a fait un début de rêve grâce au coup de tête de Calvert-Lewin.

David Luiz a raté une tentative de dégagement de la tête du coup franc de Gylfi Sigurdsson alors que le ballon atteignait le cœur de la surface de réparation d'Arsenal, et il a bouclé parfaitement pour le numéro neuf d'Everton.

Arsenal a perdu l'arrière gauche Sead Kolasinac à la suite d'une blessure au bras mais avait l'adolescent boucanier Bukayo Saka en remplacement idéal.

Les hôtes se sont redressés et c'est Saka qui a fourni le délicieux centre gauche que Nketiah a volé de près pour un niveleur de 27e minute, son deuxième but en Premier League.

Aubameyang s'est ensuite faufilé derrière la défense d'Everton pour rencontrer un beau ballon de David Luiz – le défenseur démontrant l'un de ses attributs les plus fiables – pour pousser les Gunners devant six minutes plus tard.

Everton a porté le score à 2-2 juste avant la pause lorsque le tir de Sigurdsson a été dirigé par Yerry Mina, et Richarlison, réservé quelques instants plus tôt après une plongée tardive sur Dani Ceballos, a brouillé le gardien Bernd Leno.

Mais Arsenal était de retour en tête au début de la seconde période quand Aubameyang a rencontré le centre de Nicolas Pepe depuis la droite et a grimpé de la tête vers le bas devant Jordan Pickford.

Juste avant l'heure, Everton a présenté Gomes sur le banc à la place de Morgan Schneiderlin, donnant à l'ancien milieu de terrain de Barcelone sa première sortie depuis la dislocation choquante de la cheville qu'il a subie contre Tottenham en novembre.

Arsenal, après un long voyage en Grèce pour le match de jeudi en Ligue Europa avec l'Olympiacos, semblait fatigant. Calvert-Lewin aurait dû mettre Everton au niveau, mais Leno a fait un bon bloc pour contrecarrer l'attaquant, et l'équipe de Mikel Arteta s'est accrochée aux points.

Ils ont presque réussi un quatrième but lorsque Nketiah a frappé la barre après une erreur de Pickford, mais ils ont été soulagés de voir un en-tête de Calvert-Lewin tarder loin de la cible.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus