Laminute.info: site d'actualité générale

Marseille maintient son ambition et espère un traitement «équitable» de l'UEFA

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Tout en reconnaissant la nécessité de «revenir à l'équilibre financier», Marseille poursuivra son projet au milieu de sanctions potentielles de l'UEFA.

Marseille insiste sur le fait de coopérer "pleinement et de manière transparente" avec l'UEFA mais maintiendra une approche ambitieuse face à la menace de sanctions liées aux violations du fair-play financier.

L'année dernière, le club de Ligue 1 est parvenu à un accord avec l'UEFA après une enquête pour non-respect des conditions de rentabilité définies dans les règles de la FFP.

Cependant, dans un communiqué publié jeudi, l'UEFA a confirmé que Marseille avait été renvoyée devant la chambre de jugement de l'instance de contrôle financier des clubs après avoir été soupçonnée de ne pas avoir respecté l'accord.

Marseille a répondu par sa propre déclaration, expliquant que son projet s'était initialement appuyé sur des investissements pour «relancer le club».

La France espère désormais être traitée «équitablement» par l'UEFA car le risque de sanctions «ne modifie en rien la volonté du club» de redevenir une force compétitive.

"L'Olympique de Marseille prend acte de la décision de la chambre d'instruction de transmettre le dossier du club à la chambre de jugement de l'instance de contrôle financier du club", indique le communiqué.

«Depuis le début du projet, l'OM n'a jamais caché la nécessité d'investir massivement avec le capital de son actionnaire pour relancer le club et afficher à nouveau de grandes ambitions.

«Le club vient de lancer la deuxième phase de son projet, qui fait de la durabilité économique et du retour à l'équilibre financier un objectif essentiel.

«À cette fin, il collabore pleinement et de manière transparente avec l'UEFA et espère être traité équitablement vis-à-vis des autres clubs français et européens.

"Cette décision ne modifie en rien la volonté du club et de son actionnaire de continuer à construire un OM sportif, ambitieux sur le plan sportif et économiquement durable."

Marseille, deuxième derrière le Paris Saint-Germain en Ligue 1, a nommé Paul Aldridge comme conseiller en janvier, car ils auraient l'intention de vendre des joueurs à la Premier League pour aider à rétablir cet «équilibre financier».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus