in

Trump répondra aux questions lors de la première campagne télévisée de la mairie de 2020

WASHINGTON –
Le président américain Donald Trump posera des questions à sa première séance de télévision du cycle électoral de 2020 jeudi dans la ville, ce qui a contribué à façonner un rival potentiel, l'ancien vice-président Joe Biden.

Le réseau préféré de Trump, Fox News, organise l'événement en direct à Scranton, en Pennsylvanie, un rare cas où le président répondra aux questions du public.

Ce sera la première visite de Trump cette année en Pennsylvanie, un État du champ de bataille qu'il a remporté par environ 44 000 voix en 2016. Il a particulièrement bien réussi dans le nord-est de la Pennsylvanie, où Scranton et Wilkes-Barre ont longtemps ancré une forte présence démocrate.

C'est le territoire de Biden, qui a passé ses 10 premières années à Scranton avant que sa famille ne déménage à Wilmington, Delaware.

Les chances de Biden de remporter l'investiture démocrate ont bondi la semaine dernière depuis qu'il a remporté la Caroline du Sud et a ensuite pris 10 des 14 États le Super Tuesday. Même Trump a semblé impressionné mercredi lorsqu'il a été interrogé sur les résultats, disant: "Ce fut un grand retour pour Joe Biden, un retour incroyable, quand on y pense."

La mairie a été programmée avant la résurgence de Biden. Les billets ont été distribués via le site Web Eventbrite et Fox a confirmé que les questions avaient été sélectionnées parmi les personnes qui les avaient soumises via le site Web. Trump a choisi la ville pour la mairie.

Les démocrates ne se contentaient pas de céder la scène. Juste avant et après la mairie, un comité d'action politique qui soutient les candidats démocrates prévoyait de diffuser une nouvelle annonce sur Fox News dans les marchés de Pennsylvanie ciblés et à Washington mettant en vedette un vétéran de Pennsylvanie qui a voté pour Trump en 2016 et ne le soutient plus. Cela fait partie de la dernière vague d'annonces de 10 millions de dollars d'American Bridge PAC dans des États clés de la swing visant à réduire les marges de Trump avec les électeurs blancs de la classe ouvrière.

Trump regarde régulièrement Fox News mais a critiqué ses sondages de fin février qui l'ont montré perdant face aux cinq principaux candidats démocrates à ce moment-là. "Les pires sondages, tout comme en 2016 quand ils étaient si loin de la réalité, sont les @FoxNews Polls", a tweeté Trump.

Trump a réalisé une interview mercredi avec Sean Hannity de Fox. À un moment donné, le président a décrit le réseau comme "notre Fox News" avant de se plaindre, "Ils ont mis les gens sur ce que je pense sont inappropriés et disent des choses très, très fausses et les gens ne les contestent pas."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Rencontrez Persévérance: le rover de Mars obtient son nom avant son lancement en juillet

Marseille maintient son ambition et espère un traitement «équitable» de l'UEFA