Santé

Ce qu’il ne faut pas faire avec les écrans publics pour éviter la contamination

Toucher des écrans publics pour acheter un ticket, renouveler sa carte Navigo dans une station de métro ou retirer de l’argent: cela engendre-t-il un risque d’être contaminé par le coronavirus? Et si oui, comment faut-il se protéger? Un médecin a donné quelques conseils au Parisien.

Les écrans tactiles installés dans les lieux publics peuvent être porteurs du Covid-19, même si la probabilité en est «faible», écrit Le Parisien en se référant au Dr Anne Casetta, médecin responsable de l’unité d’hygiène de l’hôpital Cochin à Paris (XIVe arrondissement) et spécialiste des infections nosocomiales.

«Le Covid-19 est ce qu’on appelle un virus enveloppé qui ne va pas survivre longtemps sur la surface d’un objet, quelques heures dans le cas de ce coronavirus», a-t-elle expliqué.

Ainsi, si une personne pose les doigts sur un écran utilisé peu avant par un individu porteur du coronavirus, elle peut aussi devenir contaminée.

Enfiler des gants est déconseillé
Mais comment les citadins peuvent-ils gérer la situation? Surtout en n’enfilant pas de gants.

«Il ne faut pas en utiliser car le risque d’être contaminé sur les mains est encore plus grand quand on les retire», a souligné Mme Casetta.

Nettoyer l’écran avant d’y poser les doigts à l’aide, par exemple, d’une lingette désinfectante est aussi déconseillé.

«Ces écrans ont des surfaces bien trop chargées en salissures diverses, de la sueur, du sébum, des poils ou encore des squames qui inhibent fortement l’efficacité du produit désinfectant de ces lingettes. On se sent alors protégé alors qu’on ne l’est pas», a expliqué la spécialiste.

Quelle est la meilleure protection?
Suivre des règles simples d’hygiène comme se laver les mains le plus souvent possible après l’utilisation d’un écran, avec du savon et de l’eau ou du gel hydroalcoolique, est la meilleure façon d’éviter la contamination.

«Il faut le faire après avoir touché ce genre d’écran comme on le fera après avoir pris les transports en commun quand on s’est tenu à une barre de maintien dans le métro ou le bus.»

En outre, il faut tenter de ne pas se toucher le visage qui est «l’un des moyens les plus courants d’infection», a résumé Mme Casetta.

Comments

0 comments

Tags
Loading...

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Veiller activer le bloqueur de publicité afin de naviguer sur notre site. Merci pour votre compréhension.

Send this to a friend