Monde

En Suisse, les demandes de divorce en ligne sont de plus en plus fréquentes

Alors que les mesures de confinement sont encouragées depuis plusieurs semaines en Suisse, quel impact peut avoir cette politique sur les mariages ? Si les demandes de divorce en ligne sont en augmentation, le phénomène n’est pas nouveau.

Pour Claudio Bocchia, co-fondateur d’easydivorce.ch, une entreprise de divorce en ligne, les demandes devraient exploser après la crise sanitaire: “On a vu une statistique chinoise qui a constaté une explosion des divorces à la fin de la crise. Cela va aussi arriver en Europe”.

Depuis l’arrivée du Covid-19, l’entrepreneur a constaté une augmentation de 25% des procédures.

Trop tôt pour évaluer les conséquences
Mais pour la concurrence, il est encore trop tôt pour tirer les conséquences du confinement. Dans les faits, les demandes augmentent chaque année au printemps.

“Il y a plus de visites pendant les mois de février et de mars, car ils suivent la dernière tentative de rabibochage à Noël, comme c’est le cas pour septembre et octobre après les grandes vacances”, explique Douglas Hornung, fondateur du site divorce.ch.

Une procédure sans avocat
C’est à peu près ce qui est arrivé à Anne, 33 ans et mariée depuis près de 10 ans.

“Ces dernières années, la relation a beaucoup évolué (…) On a pris la décision de se séparer au début du mois de février. Les quelques mois qu’on avait prévus pour faire la transition, et bien on va les faire en confinement, c’est assez original ! “.

La procédure en ligne comporte deux gros avantages. D’abord, en l’absence d’avocats représentant chacun une partie, elle ne coûte que 1000 francs et surtout, elle pousse le couple à se mettre d’accord sur tous les termes.

“Que ce soit lié à la maison ou aux enfants, quand on est d’accord et qu’on a les mêmes idées, c’est beaucoup plus simple de faire ce genre de démarches”, confirme Anne.

Par Cecilia Mendoza (RTS)

Comments

0 comments

Tags
Loading...

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Veiller activer le bloqueur de publicité afin de naviguer sur notre site. Merci pour votre compréhension.