Israël célèbre le jour du souvenir sous des restrictions de virus renforcées

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

JÉRUSALEM –
Israël s'est immobilisé pendant une minute lundi soir pour marquer le début de la journée commémorative du pays pour les soldats tombés au combat et les victimes d'attaques.

Le sombre jour de deuil survient alors qu'Israël commence à assouplir les mesures strictes destinées à lutter contre l'épidémie de coronavirus du pays. Mais avec le jour du souvenir, puis le jour de l'indépendance israélienne commençant mardi soir, Israël a temporairement resserré les restrictions destinées à empêcher les rassemblements et les foules qui pourraient déclencher de nouvelles infections.

En règle générale, les familles endeuillées visitent les cimetières et assistent aux cérémonies commémoratives. Mais cette année, Israël a ordonné la fermeture des cimetières militaires et des cérémonies devraient avoir lieu sans participants ni en ligne.

La cérémonie principale au Mur occidental de Jérusalem, à laquelle ont généralement assisté des familles endeuillées, des dignitaires et des cuivres politiques et militaires, a eu lieu pour la première fois sans foule. Le président israélien et le chef d'état-major militaire, parmi un petit nombre de participants, portaient des masques faciaux conformes aux réglementations en matière de santé.

Dans un rituel annuel, une sirène de deux minutes retentira mardi matin, arrêtant à nouveau Israël, des automobilistes s'arrêtant sur les côtés des autoroutes et des piétons s'arrêtant sur leurs traces. La télévision et la radio réduiront leur programmation régulière pour diffuser de la musique sombre, des documentaires sur les soldats tués et des émissions de services commémoratifs d'État.

Israël a mené une demi-douzaine de guerres avec les pays arabes voisins, combattu deux soulèvements palestiniens et subi des dizaines d'attaques militantes meurtrières depuis sa fondation en 1948. Le pays rend hommage à 23 816 soldats tombés au combat et plus de 3 100 personnes tuées lors d'attaques.

Au coucher du soleil mardi, le pays passera du souvenir solennel à la célébration joyeuse, donnant le coup d'envoi de son 72e jour de l'indépendance. Les Israéliens, qui apprécient généralement les barbecues en bord de plage et les réunions avec les familles pour regarder le spectacle aérien annuel, seront fermés pendant la durée des vacances et ne pourront pas quitter leur domicile sauf dans certaines circonstances.

Israël a recensé plus de 15 000 infections à coronavirus et un peu plus de 200 décès. Mais il a ralenti son taux d'infection et a commencé à rouvrir ses magasins. Les écoles devraient rouvrir la semaine prochaine.

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available