Suisse: La Chaîne du Bonheur soutient la distribution de nourriture

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Environ 2500 personnes auront attendus pendant 3 a 4 heures afin d'obtenir un sac d'alimentations, lors d'une distribution organisee par la Caravane de la Solidarite Geneve et aider par d'autres organismes et la Ville, ce samedi 2 mai 2020 a la patinoire des Vernets a Geneve . La crise sanitaire liee a l'epidemie Coronavirus Covid-19 pousse toute une population dans le denuement, plus de 2500 personnes ont fait la queue pour obtenir un sac de marchandises d'une valeur de 20 francs. (KEYSTONE/Martial Trezzini)

La Chaîne du Bonheur a récolté 37,2 millions de francs en faveur de l’aide en Suisse dans le cadre de sa collecte «Coronavirus», lancée le 23 mars. Elle soutient l’aide dispensée par 81 organisations, notamment l’aide alimentaire et l’aide d’urgence.

La Chaîne du Bonheur soutient à ce jour à hauteur de 9,8 millions de francs l’aide en faveur des personnes en Suisse particulièrement impactées par le coronavirus et les conséquences des mesures de lutte contre la pandémie, précise-t-elle dans un communiqué diffusé mercredi.

Pour la mise en œuvre, elle s’appuie notamment sur deux partenaires expérimentés: Caritas Suisse et ses organisations régionales, et la Croix-Rouge suisse et ses associations cantonales.

Distribution de fonds

Parallèlement, huit structures nationales ont pu élargir leur dispositif au profit des personnes dans le besoin: l’Armée du Salut, le Centre social protestant (CSP), Pro Infirmis, Pro Juventute, les organisations cantonales et intercantonales Pro Senectute, l’Oeuvre suisse d’entraide ouvrière (OSEO), le Secours d’hiver et l’organisation faîtière des foyers pour femmes de Suisse (DAO).

En outre, des fonds ont été accordés à 71 organismes régionaux et locaux dans toute la Suisse qui distribuent des aliments et fournissent une aide d’urgence. A l’heure actuelle, les responsables des programmes de la Chaîne du Bonheur et des experts externes analysent 17 demandes supplémentaires à hauteur de plus de 5 millions de francs.’ (ats/nxp)

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available