in

Premiers cas de coronavirus trouvés dans les camps de réfugiés du Bangladesh

COX'S BAZAR, BANGLADESH –
Deux Rohingyas sont devenus les premiers testés positifs pour le coronavirus dans les vastes camps de réfugiés du Bangladesh qui abritent près d'un million de personnes, ont annoncé jeudi des responsables.

Les experts de la santé avertissent depuis un certain temps que le virus pourrait traverser les camps tentaculaires et insalubres qui abritent les réfugiés depuis qu'ils ont fui une offensive militaire au Myanmar il y a plus de deux ans.

Le coordinateur local de la santé, Abu Toha Bhuiyan, a déclaré que les deux réfugiés avaient été mis en isolement, et que les autorités ont intensifié les mesures de prévention et intensifié les tests.

Au début du mois d'avril, les autorités ont imposé un verrouillage complet du district environnant de Cox's Bazar après un certain nombre de cas, restreignant tout le trafic entrant et sortant des camps.

Les autorités du Bangladesh ont également contraint les organisations humanitaires à réduire de 80% leur présence dans les camps.

Des groupes de défense des droits et des militants ont exprimé leur inquiétude que les camps soient des points chauds de désinformation sur la pandémie en raison d'une interdiction d'Internet imposée en septembre dernier.

Le premier cas de coronavirus a été confirmé au Bangladesh début mars, et la pandémie s'est aggravée depuis avec au moins 283 morts et près de 19 000 personnes infectées – des chiffres qui, selon certains experts, sont largement sous-estimés.

Le gouvernement a imposé un verrouillage à l'échelle nationale depuis le 26 mars dans le but de contrôler la propagation de la maladie.

Malgré l'arrêt, le nombre de cas a fortement augmenté ces derniers jours et le bilan quotidien des décès et des nouvelles infections a atteint un record mercredi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Prison ferme pour des policiers marseillais ayant frappé un adolescent

    John Macurdy, contrebasse qui a chanté 1 001 fois au Met, décède à 91 ans