L’Espagne signale moins de 100 décès liés à COVID-19 pour le 4e jour

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

L’Espagne a signalé mercredi 95 décès de COVID-19 supplémentaires et 416 nouvelles infections.

Il s’agit du quatrième jour consécutif où le nombre de décès quotidiens est inférieur à 100. Au total, le ministère de la Santé a confirmé que 27 888 personnes ont jusqu’à présent perdu la vie à cause des maladies infectieuses dans le pays.

Le nombre de nouvelles infections est passé de 295 mardi à 416 mercredi. Le plus grand nombre de nouveaux cas a été observé à Madrid, en Catalogne et en Castille-La Manche.

Madrid et Barcelone restent toutes deux soumises au verrouillage le plus strict d’Espagne.

Pourtant, l’épidémiologiste en chef espagnol reste optimiste quant à l’endiguement du virus.

« Le rythme à la baisse du virus en Espagne est désormais plus rapide qu’en Italie, qui a commencé à faire face à l’épidémie au moins une semaine avant nous », a déclaré Fernando Simon lors d’une conférence de presse.

Alors que les nouveaux chiffres ont été publiés, les politiciens espagnols continuent de débattre d’une cinquième prolongation de l’état d’urgence du pays qui durera encore 15 jours.

« Nous avons stoppé le virus ensemble et nous devons maintenant travailler ensemble dans la reconstruction économique de notre pays », a déclaré le Premier ministre Pedro Sanchez au Parlement.

Malgré une opposition de plus en plus forte, la motion du gouvernement visant à prolonger les mesures d’urgence devrait être adoptée.

Des protestations amères se sont poursuivies hier soir dans tout le pays. Des manifestants de droite prédominants sont descendus dans la rue chaque soir pendant plus d’une semaine pour appeler le gouvernement actuel à démissionner pour gérer la crise.

Des manifestants se sont également rassemblés devant le domicile des ministres espagnols.

De même, des groupes de gauche sont sortis pour protester contre les manifestants.

Les manifestations les plus importantes ont eu lieu à Madrid, où les rassemblements sont interdits. Cependant, les manifestants profitent de leur plage horaire pour faire de l’exercice en plein air afin de manifester leur désapprobation.

À partir de jeudi, il deviendra obligatoire par la loi pour tout le monde en Espagne de porter des masques faciaux lorsqu’ils ne sont pas en mesure de garantir 2 mètres (6,5 pieds) d’espace personnel en dehors de leur domicile. Des exceptions seront faites pour manger et boire.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus