Santé

Selon l’OMS, aucune preuve que le COVID-19 ne puisse se propager par contact avec la surface

Il n’a toujours pas été prouvé que les gens peuvent attraper le nouveau coronavirus en touchant des surfaces où il s’attarde, comme des poignées, des poignées de porte ou des claviers, a averti samedi l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Néanmoins, il est recommandé que les personnes désinfectent les objets, conformément aux directives émises par l’agence des Nations Unies.

Les lignes directrices font référence à une étude qui a montré que le virus pouvait survivre à l’extérieur d’un masque facial médical jusqu’à sept jours.

Mais l’OMS a également noté que les études sur la capacité du coronavirus à survivre doivent être considérées avec un certain scepticisme, car ces études sont menées dans des laboratoires n’ayant que peu d’incidence sur les conditions du monde réel.

Dans l’étude mentionnée, le virus a survécu sur l’acier inoxydable et le plastique pendant quatre jours, sur le verre pour deux et sur le tissu et le bois pour un. Une autre étude a montré qu’il survivait quatre heures sur cuivre, 24 heures sur carton et 72 heures sur plastique et acier inoxydable.

Bien qu’il n’y ait eu aucun cas à ce jour de personnes attrapant le virus à partir d’une surface, une telle transmission ne peut être exclue étant donné le comportement d’autres coronavirus connus. C’est pourquoi il est important de désinfecter les surfaces des objets comme les éviers, les toilettes, les appareils électroniques et les poignées, dit l’OMS.

Comments

0 comments

Tags
Loading...

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Veiller activer le bloqueur de publicité afin de naviguer sur notre site. Merci pour votre compréhension.