Lutte contre le Covid 19 : Du matériel d’assainissement remis dans des établissements d’enseignement et des centres de formation par l’Unicef à Yaoundé

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Le retour à l’école pour les élèves en classe d’examen a lieu depuis le lundi 1er juin 2020 dans l’ensemble des établissements scolaires et les universités du Cameroun. Plus de 1,200,000 élèves en classe d’examen CEP, BEPC et BAC et leurs enseignants sont attendus dans près de 30 000 établissements.

Ceci dans un contexte sanitaire encore précaire, quand on sait qu’au Cameroun, plus de 5000 personnes ont été détectées atteintes de Covid 19, avec plusieurs cas en soins intensifs. Ce qui prouve que malgré les efforts fournis dans le cadre de la sensibilisation, beaucoup reste à faire.

Pour se joindre davantage à la riposte entamée depuis plusieurs mois, l’UNICEF en partenariat avec la Croix-Rouge camerounaise ont offert du matériel d’assainissement dans les établissements d’enseignement primaire, secondaire et centres de formation professionnelle dans le cadre du plan de riposte contre la Covid-19 vendredi 29 mai 2020 à Yaoundé.

D’une valeur totale d’environ 800 millions de FCFA, ce matériel est constitué de 43.015 boîtes de Gel hydroalcoolique (500 ml), 11.364 cartons de savons (48 pièces de 250 gr), 11.441 stations de lavage des mains (seaux avec robinet) ; et 15,912 bidons pour le stockage de l’eau.

 « En apportant cette aide, nous espérons que ces élèves en classe d’examen poursuivront leurs cours de révision de manière sûre et protégée afin de leur assurer la tranquillité d’esprit nécessaire pour étudier et réussir leurs examens avec brio. J’ai hâte de recevoir la bonne nouvelle d’un pourcentage de réussite élevé à tous les niveaux et dans toutes les zones rurales ou urbaines », a souligné Jacques Boyer, Représentant de l’Unicef au Cameroun.

L’UNICEF mettra donc à la disposition du MINEDUB, MINESEC, MINJEC, MINEFOP, MNESUP ce matériel d’assainissement afin d’offrir aux enfants et enseignants des conditions d’apprentissage plus saines et plus sécurisées. Les régions les plus vulnérables de l’Extrême Nord, du Nord, de l’Adamawa, de l’Est, du Nord-Ouest et du Sud-Ouest sont ciblées.

Au total, 67 bâtiments scolaires dans les quartiers les plus défavorisés des villes de Yaoundé, Douala, Bafoussam et Ebolowa, où le risque de transmission du COVID-19 est plus élevé, seront désinfectés par l’UNICEF grâce à un partenariat avec la Croix-Rouge camerounaise.

Au total, 454,000 élèves soit 318,000 au primaire et 136,000 au secondaire avec 48% de filles, ainsi que 110,000 enseignants soit 77,000 au primaire et 33,000 au secondaire devraient bénéficier de ces articles permettant la pratique de certains gestes-barrières.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus