in

En Suisse, les Tessinois sont les champions de la boisson et de la fumette

Le système de monitorage des Addictions et des Maladies non transmissibles (MonAM) a été mis sur pied par l’Observatoire suisse de la santé (OBSAN) sur mandat de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Sur le site internet MonAM, les chiffres clés actuels sur ces sujets sont présentés de manière claire et interactive. Dix nouveaux indicateurs viennent d’y être publiés, portant à 101 le nombre d’indicateurs désormais disponibles en ligne, indique mardi l’OBSAN.

L’on y apprend par exemple que c’est au Tessin que l’alcool est le plus fréquemment consommé, soit deux fois plus qu’en moyenne nationale. Pratiquement un tiers des habitants du canton en boit quotidiennement. Et c’est le cas depuis 1997, année où les statistiques du Tessin ont commencé à être saisies. Genève et le Valais occupaient auparavant le haut du classement.

Champions de la fumette

Pour la fumette, ce sont les Appenzellois des Rhodes extérieures qui sont champions suisses: 5,6% d’entre eux consomment au moins une fois par mois du cannabis. Les Argoviens font eux figures d’enfants modèles avec 1,7%. En Suisse, romande, 5% de la population fume de la marijuana au moins une fois par mois, contre 4% côté alémanique et un peu plus de 2% au Tessin.

Il n’existe pratiquement pas de différence entre citadins et campagnards, par contre les habitants de souche fument deux fois plus de cannabis que ceux issus de la migration. Les personnes sans activité professionnelle prennent aussi nettement plus souvent un joint que celles qui travaillent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Covid-19: les porteurs du virus sont plus infectieux au début de la maladie, selon des études de l’OMS

Australie: un jeune autiste de 14 ans retrouvé après passé trois jours une brousse