in

Trois soldats camerounais accusés de meurtre

Trois soldats camerounais ont été inculpés de meurtre pour les meurtres dans la région du nord-ouest du pays en février, rapporte l’agence de presse AFP.

Après que les autorités aient initialement nié toute implication de l’armée dans le meurtre de 13 civils, dont 10 enfants, à Ntumbo, la présidence a admis en avril que trois soldats ainsi que des membres d’un groupe d’autodéfense avaient pris d’assaut une base rebelle séparatiste.

Il a suggéré que les décès étaient accidentels, mais les soldats ont tenté de les couvrir.

Le gouvernement camerounais combat les séparatistes dans la région depuis trois ans.

« Les trois soldats camerounais ont été placés en détention provisoire à la prison militaire de Yaoundé », a indiqué l’AFP citant le porte-parole de l’armée, le colonel Cyrille Atonfack Guemo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Probable démission d’Emmanuel Macron, l’Élysée dément

    la justice ordonne la reprise des investigations