in

Bergerac: deux hommes blessés par le tir d’un policier sur une voiture qui fonçait sur lui

Dimanche soir aux environs de 18h50, un policier a tiré un coup de feu qui a blessé deux jeunes hommes de 21 et 24 à Bergerac. Les circonstances sont un peu plus claires après le récit de la procureure. Odile de Fritsch ouvre deux enquêtes.

Selon France bleu,  la voiture des deux jeunes gens a tenté d’échapper au contrôle, boulevard Chanzy à Bergerac, et selon le récit de la procureure, les policiers (gyrophare et sirène en marche) ont suivi la voiture des fuyards jusqu’à l’autre rive de la rivière-Dordogne, avant de la bloquer devant le lycée Jean-Capelle.

Le conducteur de 24 ans s’est alors arrêté, et l’un des policiers s’est avancé. Mais le conducteur a redémarré, et l’adjoint de sécurité a tiré un coup de feu vers le véhicule qui  fonçait dans sa direction. La voiture a poursuivi sa fuite avant d’être abandonnée quelques rues plus loin, moteur allumé et portes ouvertes.

Vers une garde à vue du conducteur

Les  policiers ont alors vu les traces de sang sur les sièges, avant d’interpeller les deux fuyard. Le conducteur a été blessé à la cuisse, et son passager de 21 ans blessé au bras.

Les deux jeunes hommes sont sortis de l’hôpital de Bergerac ce lundi en fin d’après-midi. Ils peuvent maintenant être  interrogés. Le conducteur sera vraisemblablement placé en garde à vue pour cet interrogatoire

La procureure de la République a ouvert deux enquêtes en flagrance. La première est confiée à la police judiciaire de Périgueux, et vise le conducteur, pour « tentative d’homicide volontaire sur personne dépositaire de l’autorité publique et refus d’obtempérer aggravé. »

Une deuxième enquête est confiée à l’IGPN ; l’Inspection générale de la Police nationale est saisie pour « violence volontaire avec arme par personne dépositaire de l’autorité publique. » Elle devra vérifier la légitimité de la riposte du policier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

vers un maintien de l’US Open, dans l’attente du feu vert des autorités

Explosion de la rue de Trévise: la mise en cause de la ville de Paris confirmée par l’expertise définitive