Monde

Iran- Covid-19 : « Le taux d’admission des patients du coronavirus est le double du taux de sorties »

Le porte-parole du ministère de la Santé a annoncé que 121 personnes étaient mortes au cours des dernières 24 heures, soit le plus grand nombre de décès en 74 jours. À la suite de l’augmentation des malades, les hôpitaux et les centres de santé de la plupart des provinces et des villes sont confrontés à des crises et de graves carences.

À Téhéran, selon les médecins, le nombre de patients admis à l’hôpital Baqiyatollah le mois dernier était le triple du mois précédent. 290 cas positifs ou suspectés de l’’être se rendent chaque jour à l’hôpital. 150 patients sont dans un état critique. Plus de 200 membres du personnel hospitalier ont contracté le coronavirus, et au moins trois ont perdu la vie, dont une infirmière décédée le 10 juin.

Au Khouzistan, selon les professeurs de la faculté des sciences médicales de Jondishapour à Ahwaz, le nombre de morts du coronavirus dans la région couverte par le CHU est de 30 par jour, mais le nombre de personnes suspectées d’avoir le coronavirus et mourant sans avoir été testées ou mourant chez elles est beaucoup plus élevé, bien qu’elles ne soient pas du tout comptabilisées.

Au Kurdistan, le président de la faculté des sciences médicales a été cité par l’agence Mehr hier : « La courbe de contamination par le coronavirus continue de monter. Rien que ces dernières 24 heures, 255 nouveaux cas positifs ont été identifiés dans toute la province. »

Dans la province de Markazi, le président de la faculté des sciences médicales a fait état d’un nombre à trois chiffres pour les cas positifs en un jour, selon le quotidien Hamshari aujourd’hui.

L’épuisement extrême des soignants

Au Lorestan, le président de l’hôpital Boroujerdi a déclaré à l’IRNA aujourd’hui que « 40 membres du personnel médical ont contracté le virus. L’hôpital est confronté à une pénurie de matériel, de personnel, de fonds et de médicaments. L’épuisement extrême de nos collègues et le manque de personnel de service, de logistique et d’application de la loi ont causé des difficultés à fournir des services aux patients. »

Au Golestan, le vice-président de la faculté des sciences médicales a déclaré au quotidien Hamshahri aujourd’hui : « Le taux d’admission des patients du coronavirus est le double du taux de sorties. »

Le président de la faculté des sciences médicales de Jahrom a déclaré : « Nous sommes confrontés à une augmentation significative du nombre de patients. Environ 50 % des échantillons quotidiens se sont révélés positifs, mais avant cela, en moyenne 13 % étaient positifs », a rapporté l’agence Tasnim hier.

Dans la province de Hormozgan, un député de Bandar Abbas au Majlis, cité par l’agence ISNA, a affirmé aujourd’hui : « Nous proposons une fermeture des bureaux pendant deux semaines et une quarantaine complète. L’une des difficultés que nous avons déjà rencontrées dans la province, est le manque de ressources et d’équipements médicaux. »

A Ilam, le gouverneur a déclaré hier à l’agence Fartak : « Actuellement, nous avons une évolution sans précédent de la maladie dans la province. Nous avons tenu une réunion d’urgence, et je tire la sonnette d’alarme ici même. »

Comments

0 comments

Tags
Loading...

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Veiller activer le bloqueur de publicité afin de naviguer sur notre site. Merci pour votre compréhension.