Au moins 21 morts après que le bus ait plongé dans un lac dans le sud-ouest de la Chine

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Au moins 21 personnes ont été tuées mardi lorsqu’un bus transportant des étudiants à leur examen annuel d’entrée au collège a plongé dans un lac du sud-ouest de la Chine, ont annoncé les autorités et les médias d’État.

Le bus s’est écrasé dans un garde-corps et a viré dans le lac Hongshan dans la province du Guizhou, faisant 15 autres blessés, a indiqué le département local de gestion des urgences dans un communiqué.

L’incident a eu lieu vers midi dans la ville d’Anshun et des témoins oculaires ont déclaré que les passagers du bus comprenaient des étudiants qui étaient en route pour passer leurs examens exténuants de « gaokao », a rapporté la chaîne de télévision publique CCTV.

Des images de caméras de sécurité partagées sur les réseaux sociaux par CCTV ont montré que le véhicule traversait au moins cinq voies, coupant dans la circulation venant en sens inverse, pour traverser les barrières de l’autre côté de la route.

Tous les blessés dans l’accident sont soignés à l’hôpital. Les autorités locales ont promis une enquête sur la cause de l’accident.

Indépendamment de l’incident, de graves inondations et de fortes pluies ont tué au moins deux personnes et interrompu le premier jour des examens d’entrée au collège très attendus, qui ont lieu un mois en retard en raison de l’épidémie de coronavirus.

L’examen de langue chinoise dans le comté de She, dans le sud de la province d’Anhui, a été annulé après que seulement 500 des 2000 étudiants ont atteint le site de l’examen mardi à 10 heures, a indiqué le gouvernement de la ville de Huangshan.

Plus de 10 millions d’étudiants devaient passer les examens dans tout le pays lors de ce qui a été décrit comme le plus grand événement collectif du pays depuis la mise en place des restrictions COVID-19 en janvier.

L’Anhui et la province voisine du Hubei, épicentre de la pandémie en Chine, semblent être les plus durement touchés par la pluie.

Près de 30 000 personnes ont été évacuées dans la ville de Huanggang, dans le Hubei, après que l’eau a commencé à s’infiltrer dans un réservoir, a rapporté le China News Service. Le réservoir a été renforcé et un canal a été creusé pour libérer les eaux de crue.

Deux personnes sont mortes au Hubei et près d’un million de personnes ont été touchées dans la province par les inondations, a annoncé le service de presse d’État.

Anhui a relevé sa réponse aux inondations d’urgence au deuxième plus haut niveau, qualifiant la situation de grave alors que l’eau dépassait les niveaux d’alerte dans 19 rivières, cinq lacs et plus de 400 réservoirs.

Plus de 120 personnes sont mortes ou disparues dans les inondations saisonnières qui frappent le sud de la Chine chaque année. Les corps de quatre personnes décédées lors d’un récent glissement de terrain dans la province du Sichuan ont été retrouvés, a annoncé mardi la Radio nationale chinoise.

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus