Monde

La France enquête sur une «  fraude massive  » sur le versement des prestations COVID-19

Des groupes du crime organisé ont fraudé l’État français sur des millions d’euros destinés aux travailleurs laissés sans emploi par la fermeture du coronavirus, ont déclaré vendredi les procureurs.

La France avait un programme de chômage temporaire exceptionnellement généreux qui subventionnait les salaires des travailleurs, tandis que les restaurants, les écoles et les entreprises de l’économie fermaient pendant deux mois ou plus pour contenir le virus.

Des criminels en ont profité, obtenant avec succès plus de 2 millions d’euros de l’Etat qui ne sont pas allés aux travailleurs, a indiqué le parquet de Paris dans un communiqué. Jusqu’à présent, les autorités ont été en mesure de suspendre 6 millions d’euros supplémentaires de paiements prévus et de récupérer 421 000 euros déjà dépensés pour des travailleurs inexistants, selon le communiqué.

Le parquet de Paris mène actuellement une enquête nationale sur ce qu’il appelle la «fraude massive» et le blanchiment d’argent par des groupes criminels organisés qu’il n’a pas identifiés. Il enquête notamment sur les éventuels liens internationaux avec la fraude.

Les procureurs de la ville de Toulouse, dans le sud du pays, et de Limoges, dans le centre de la France, ont commencé par enquêter sur un nombre inhabituellement élevé de demandes similaires émanant d’entreprises du fonds de chômage temporaire. Les enquêteurs ont constaté que les requérants utilisaient les numéros d’enregistrement d’entreprises qui n’avaient pas demandé les subventions salariales de l’État et ont canalisé l’argent vers des centaines de comptes bancaires français plutôt que vers des travailleurs.

La France a dépensé des milliards d’euros pour le programme de chômage temporaire, qui a été crédité de maintenir les employés et de permettre aux entreprises de rester à flot pendant la fermeture. L’économie a commencé à se redresser avec la réouverture progressive de la France; cependant, le tourisme est en sourdine et de nombreuses entreprises ont du mal à se relancer, et le pays est toujours confronté à sa pire récession depuis des décennies.

Comments

0 comments

Tags
Loading...

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Veiller activer le bloqueur de publicité afin de naviguer sur notre site. Merci pour votre compréhension.