in

4K volontaire pour participer au test de vaccin allemand COVID-19

Quelque 4 000 volontaires se sont inscrits comme sujets d’une étude de vaccination contre les coronavirus à l’hôpital universitaire de Tübingen, dans le sud-ouest de l’Allemagne.

« C’est une véritable situation de luxe, contrairement aux essais cliniques habituels », a déclaré vendredi le directeur de l’étude, Peter Kremsner, à l’agence de presse allemande (DPA). « Normalement, nous avons du mal à trouver suffisamment de sujets de test. »

Une étude clinique a commencé à la clinique universitaire à la mi-juin pour tester la tolérabilité d’un vaccin développé par la société biopharmaceutique de Tuebingen CureVac.

Depuis lors, une cinquantaine de personnes ont reçu le médicament. Selon Kremsner, aucun effet secondaire surprenant ne s’est encore produit.

Jusqu’à présent, tout s’est bien passé, a déclaré Kremsner, ajoutant que l’étude n’avait révélé aucun résultat sensationnel ou inquiétant.

Toutes les personnes qui se sont portées volontaires ne pourront pas participer.

Au total, 168 sujets doivent être vaccinés à Tuebingen ainsi que dans des centres de test à Hanovre et Munich, ainsi qu’à Gand, en Belgique.

L’essai clinique est un essai dit de phase 1. Si elle réussit, des investigations avec beaucoup plus de sujets testés suivront.

CureVac travaille sur des vaccins dits à ARNm. L’ARNm est une sorte de molécule messagère qui contient les instructions de construction pour la production de protéines. Pour leur vaccin, les chercheurs de Curevac ont fourni à l’ARNm les instructions de construction d’une protéine du coronavirus SARS-CoV-2.

Après la vaccination, les cellules humaines forment cette protéine, que le corps reconnaît comme étrangère. Il forme des anticorps et d’autres cellules immunitaires contre lui.

Comparée à d’autres pays d’Europe, l’Allemagne n’a pas été aussi durement touchée par le coronavirus. Samedi matin, l’Institut Robert Koch – l’autorité sanitaire du pays – a signalé six décès supplémentaires la veille, ce qui porte le total à 9060.

Depuis le début de la crise des coronavirus, le pays compte désormais un total de 198 556 cas confirmés, après 378 nouvelles infections signalées samedi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

des experts de l’OMS sont attendus en Chine

à Cuba, plus qu’une mode, une nécessité