2 soldats azerbaïdjanais tués lors d’une attaque à la frontière avec l’Arménie

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Deux soldats azerbaïdjanais ont été tués dimanche après que les forces arméniennes ont attaqué des positions azerbaïdjanaises le long de la frontière des deux pays, en utilisant des tirs d’artillerie, a déclaré Bakou.

Le ministère azerbaïdjanais de la Défense a déclaré que « l’offensive » de l’Arménie dans sa région du nord de Tavush avait été « contrecarrée » et s’était retirée. « Deux militaires azerbaïdjanais ont été tués et cinq autres blessés », a-t-il ajouté.

Des informations supplémentaires seront fournies au public en temps voulu, a ajouté le ministère.

Erevan, pour sa part, a accusé Bakou « d’avoir utilisé l’artillerie dans une attaque visant à capturer des positions (arméniennes) ».

« Ils ont été repoussés et ont perdu des effectifs. Il n’y a pas eu de victimes parmi les militaires arméniens », a déclaré la porte-parole du ministère arménien de la Défense, Shushan Stepanyan, dans un article sur Facebook.

Les deux anciennes républiques soviétiques sont enfermées depuis des décennies dans un conflit latent sur le Haut-Karabakh, territoire séparatiste au cœur d’une guerre sanglante dans les années 90.

Les affrontements de dimanche étaient cependant loin du Karabakh et directement entre les deux Etats du Caucase.

Depuis le fragile cessez-le-feu de 1994, les pourparlers de paix entre Bakou et Erevan ont été négociés par le « Groupe de Minsk », composé de diplomates français, russes et américains.

Les affrontements de dimanche ont éclaté quelques jours après que le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev a dénoncé le blocage des pourparlers de paix avec l’Arménie sur la région contestée du Haut-Karabakh.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus