Monde

Le Nigeria libère 600 terroristes de Boko Haram

Quelque 600 membres du groupe terroriste Boko Haram ont été libérés lundi au Nigéria après avoir regretté leur appartenance et achevé un programme de réhabilitation et de réintégration.

Bamidele Shafa, porte-parole de l’opération Safe Corridor de l’armée nigériane, a déclaré que les membres du groupe terroriste qui avaient été arrêtés dans les États de Borno, Adamawa et Yobe avaient prêté serment d’allégeance à la République du Nigéria.

Shafa a déclaré que les hommes libérés ne rejoindraient pas Boko Haram et que 1 400 autres terroristes de Boko Haram, qui avaient renoncé à leur adhésion, avaient été libérés précédemment.

Selon Shafa, environ 280 terroristes restent au centre de réhabilitation.

Les attaques terroristes de Boko Haram ont tué plus de 30 000 personnes et déplacé près de 3 millions de personnes depuis juillet 2009, lorsque la violence a commencé dans les États du nord-est du pays, Borno, Adamawa et Yobe, sur une zone à peu près de la taille de la Belgique.

Les autorités nigérianes ont affirmé à plusieurs reprises que l’insurrection avait été largement vaincue.

L’affilié ouest-africain de Daesh s’est séparé du groupe terroriste Boko Haram en 2016 et a prêté allégeance à Daesh.

Comments

0 comments

Tags
Loading...

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Veiller activer le bloqueur de publicité afin de naviguer sur notre site. Merci pour votre compréhension.