Le Premier ministre somalien Hassan Ali Khaire évincé suite au vote du Parlement

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Le parlement somalien a évincé le Premier ministre Hassan Ali Khaire lors d’un vote de censure samedi, a déclaré le président de la Chambre, en raison de la critique de ses efforts pour renforcer la sécurité dans le pays.

Le vote faisait également suite à un différend sur le moment des élections nationales. Khaire, le président Mohamed Abdullahi Mohamed et les chefs des gouvernements régionaux ont eu des pourparlers cette semaine pour tenter de s’entendre sur l’opportunité de le faire en février 2021.

Les législateurs ont voté par 170 voix contre 8 pour démettre Khaire de ses fonctions, a déclaré le président du parlement Mohamed Mursal Sheikh Abdirahman.

« Le Premier ministre n’a pas établi de forces de sécurité nationales pour renforcer la sécurité des gouvernements fédéral et des États », a-t-il déclaré.

Khaire, un ancien dirigeant d’une compagnie pétrolière, n’était pas immédiatement disponible pour commenter.

Le président Mohamed, a déclaré dans un communiqué diffusé à la radio d’Etat qu’il avait accepté la décision des législateurs de destituer Khaire, citant la nécessité de préserver l’unité des différentes branches du gouvernement.

« Il nommera bientôt un nouveau Premier ministre », indique le communiqué publié sur le site Internet de la radio d’Etat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available