Mosquée de la ville française d’Agen défigurée par une croix gammée

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Une croix gammée et des graffitis ont été enduits pendant la nuit sur une mosquée de la ville d’Agen, dans le sud-ouest de la France, a déclaré dimanche le ministre de l’Intérieur, dénonçant ce qu’il a qualifié d’acte « odieux ».

Gérald Darmanin a exprimé son « soutien aux musulmans d’Agen » dans un tweet dans lequel il qualifiait le vandalisme de « contraire aux valeurs de la République ».

Messaoud Settati, président de l’association islamique de la ville, a déclaré avoir été alerté de la profanation vers 2 heures du matin.

La mosquée a remis des images de surveillance à la police, a-t-il ajouté. Il montre un homme entrant dans le parc de la mosquée peu après minuit.

Abdallah Zekri, chef de l’Observatoire national français contre l’islamophobie, a condamné les graffitis, notant qu’ils arrivaient à peine cinq jours avant Qurban Bayram, également connu sous le nom d’Aïd al-Adha, la fête la plus importante du calendrier musulman.

C’était « une provocation et une insulte aux citoyens français de confession musulmane », a-t-il dit.

La France compte entre 5 et 6 millions de musulmans, selon les dernières études, ce qui en fait la deuxième religion du pays après le christianisme – et la plus grande communauté musulmane d’Europe.

En novembre 2019, plus de 10000 personnes ont organisé une marche à Paris contre l’islamophobie après qu’un homme de 84 ans, ancien militant d’extrême droite, ait tiré et blessé deux hommes dans une mosquée de Bayonne, dans le sud du pays.

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available