La FM Maas allemande ne voit aucune chance pour le retour de la Russie au G-7 de si tôt

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, a déclaré qu’il ne voyait aucune possibilité que la Russie revienne au G-7 peu de temps après que le président américain Donald Trump ait évoqué la perspective de réadmettre Moscou dans le groupe des pays industrialisés.

«Les raisons de l’exclusion de la Russie étaient l’annexion de la Crimée et l’intervention dans l’est de l’Ukraine.

« Tant que nous n’avons pas de solution là-bas, je ne vois aucune chance (pour le retour de la Russie) », a déclaré Maas dans une déclaration qui sera publiée lundi par deux journaux allemands, le Rheinische Post et le Bonner General-Anzeiger.

Trump a proposé une extension du groupe G7 et a déclaré qu’il souhaitait inviter l’Australie, l’Inde, la Russie et la Corée du Sud à la prochaine réunion, qu’il prévoit d’accueillir en septembre car elle a été reportée en raison de la pandémie de coronavirus.

« La Russie elle-même peut apporter la plus grande contribution à l’ouverture de telles portes », a déclaré Maas à propos de la proposition.

« Le G-7 et le G-20 sont deux formats judicieusement coordonnés. Nous n’avons pas besoin d’un G-11 ou d’un G-12. »

Les membres du G-7 sont actuellement la Grande-Bretagne, le Canada, la France, l’Allemagne, l’Italie, le Japon et les États-Unis. Maas a noté que les relations avec la Russie sont actuellement difficiles dans de nombreux domaines.

« Mais nous savons également que nous avons besoin de la Russie pour résoudre des conflits comme ceux en Syrie, en Libye et en Ukraine », a ajouté Maas.

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available