in

Milan-Sanremo change de parcours et atteint 299 kilomètres

La première grande classique de la saison cycliste, Milan-Sanremo, prévue le 8 août, doit changer une grande partie de son parcours (299 km au lieu de 291), a annoncé mardi le journal du groupe organisateur, La Gazzetta dello Sport.

La décision a été prise en raison de l’opposition et de l’interdiction de passage de 13 maires (sur 16) des localités de la province de Savone traversée par la « classicissima ».

Le nouveau parcours délaissera le littoral de la Mer Ligure (une partie de la Méditerranée, ndlr) qu’il rejoindra à Imperia pour les 40 derniers kilomètres.

La partie initiale, à la sortie de Milan, sera modifiée et privilégiera le Piémont, par Asti et Alba, ce qui revient à ignorer le Turchino, point culminant des éditions précédentes, et les « capi » (Mele, Cervo, Berta) du front de mer.

Une nouvelle difficulté, le Colle di Nava (environ 5 km de montée), ouvrira les 30 derniers kilomètres et le final traditionnel, par la Cipressa et le Poggio.

Prévue à la mi-mars, cette 111e édition de Milan-Sanremo a été reportée de près de cinq mois en raison de la pandémie de coronavirus. La grande classique italienne, l’un des cinq « monuments » de la saison, a été remportée l’an dernier par le Français Julian Alaphilippe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Les derniers moulins roumains se cherchent un destin

L’aéroport de Zurich «  oublie  » la Turquie sur la carte du monde