Les garde-côtes italiens sauvent près de 100 migrants sur un canot à moitié dégonflé au large de la Libye

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Les garde-côtes italiens ont déclaré mercredi qu’ils avaient secouru près de 100 migrants sur un canot « à moitié dégonflé » au large des côtes libyennes après que les autorités d’autres pays ne soient pas intervenues.

Les garde-côtes ont déclaré que le bateau pneumatique avait été repéré par un avion mardi après-midi dans la zone de recherche et de sauvetage (SAR) libyenne, « sans moteur et à moitié dégonflé ».

« L’autorité libyenne chargée des activités de recherche et de sauvetage en mer n’a pas pris en charge la coordination des opérations de sauvetage en raison du manque de ressources navales », a déclaré la garde côtière dans un communiqué.

Les garde-côtes ont alors informé les autorités maltaises, dont la zone de recherche et de sauvetage est proche de celle de la Libye.

Il a déclaré avoir également alerté Gibraltar, car un navire de ravitaillement battant pavillon de Gibraltar se trouvait à neuf milles marins du canot, ainsi que les autorités françaises en raison d’une plate-forme pétrolière Total dans la région.

La France a répondu qu’il n’y avait pas de navires battant pavillon français dans la zone de responsabilité libyenne, a-t-elle indiqué.

« Les garde-côtes italiens, au milieu du silence persistant des autorités maltaises et de Gibraltar, ont ensuite pris en charge la coordination du sauvetage », a déclaré les garde-côtes, envoyant un navire pour secourir la population.

Les 84 migrants, dont six femmes et deux enfants, ont été transférés mercredi à l’aube de leur dériveur «presque coulé» sur le navire italien qui se dirigeait mercredi vers l’île de Lampedusa.

Le centre d’accueil de l’île est déjà surpeuplé de migrants qui arrivent quotidiennement par centaines ces dernières semaines.

Plus de 300 personnes, principalement des Tunisiens, sont arrivées à Lampedusa dans la nuit de mardi à mercredi à bord de 13 bateaux.

Lundi soir, les garde-côtes de Malte ont secouru un groupe de 94 migrants en Méditerranée; La plupart d’entre eux ont ensuite été testés positifs pour le coronavirus, ont déclaré les autorités sanitaires maltaises.

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available