Le ministre indien de l’Intérieur souscrit au COVID-19

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Le ministre indien de l’Intérieur, Amit Shah, a été admis à l’hôpital après avoir attrapé le coronavirus, a-t-il déclaré dimanche, devenant ainsi le plus haut responsable politique du pays à être testé positif à la maladie.

Shah, un proche collaborateur du Premier ministre Narendra Modi, dirige un ministère qui a été à la pointe de la gestion de l’épidémie.

L’épidémie de coronavirus en Inde est la troisième pire au monde derrière les États-Unis et le Brésil, avec près de 1,7 million de cas confirmés et 36 500 décès, selon un décompte de Reuters.

« Je demande à tous ceux qui sont entrés en contact avec moi ces derniers jours de vous isoler et de vous faire tester », a déclaré Shah dans un tweet.

Shah, 55 ans, a déclaré qu’il avait été testé après avoir présenté les premiers symptômes du COVID-19. « Ma santé va bien mais je suis hospitalisé sur les conseils de médecins », a-t-il ajouté.

Un porte-parole du ministère de l’Intérieur a déclaré qu’il était incapable de commenter immédiatement la dernière fois que Shah avait rencontré Modi.

La star de cinéma indienne Amitabh Bachchan, hospitalisée le 11 juillet après avoir reçu un diagnostic de COVID-19, a été libérée après que son dernier test de coronavirus soit revenu négatif, a tweeté son fils Abhishek Bachchan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available