La tempête tropicale Isaias en tue un alors que des tornades menacent le nord-est des États-Unis

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

La tempête tropicale Isaias a frappé la Virginie mardi alors qu’elle se dirigeait vers Washington et d’autres villes du nord-est des États-Unis et a tué au moins une personne après qu’une tornade qu’elle a engendrée a détruit un parc de maisons mobiles en Caroline du Nord.

La tempête à mouvement rapide a coupé l’électricité à des centaines de milliers de personnes et a menacé de déclencher davantage de tornades, le centre de la tempête à environ 160 km au sud de Washington à 8 heures du matin, heure de l’Est (12h00 GMT), le National Hurricane Center m’a dit.

Il se déplaçait vers le nord à 33 miles par heure (54 km / h), avec des vents maximums soutenus de 110 km / h (70 mph).

Un avertissement de tempête tropicale est resté en vigueur jusqu’au Maine, avec de grandes villes telles que Washington, Philadelphie et New York sur le chemin potentiel.

Les tornades étaient possibles de la Virginie au New Jersey jusqu’à midi et de New York à la Nouvelle-Angleterre l’après-midi et le soir, a indiqué le centre des ouragans.

La région de Washington a connu de fortes pluies alors qu’Isaias a soufflé mardi matin, les autorités mettant en garde contre des crues soudaines et certaines routes basses fermées en raison des inondations.

Plus de 600 000 foyers et entreprises en Caroline du Nord et en Virginie étaient sans électricité, selon les compagnies d’électricité.

La tempête avait regagné la force des ouragans tard lundi, juste avant de toucher terre dans le sud de la Caroline du Nord peu avant minuit.

Il a été rétrogradé en tempête tropicale en inondant les maisons et les rues de Caroline du Nord, tuant une personne et en blessant plusieurs autres dans un parc de maisons mobiles, ont déclaré des responsables aux médias locaux.

Des images de presse ont montré un champ de débris où se trouvait autrefois le parc de maisons mobiles dans le comté de Bertie, dans le coin nord-est de la Caroline du Nord.

Trois ou quatre personnes étaient portées disparues, et au moins deux d’entre elles étaient des enfants, a rapporté la télévision WITN, citant le shérif John Holley. De 10 à 12 maisons mobiles ont été détruites et des véhicules ont été jetés les uns sur les autres, a déclaré le shérif.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus