Les troupes internationales parmi les blessés dans l’explosion de Beyrouth

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Les troupes internationales servant dans la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) font partie de ceux qui ont été blessés par l’explosion massive qui a frappé mardi le port de Beyrouth.

Au moins deux ressortissants bangladais ont été tués et 21 membres de la marine bangladaise blessés dans les deux explosions à Beyrouth, a rapporté le principal quotidien anglais du Bangladesh, Dhaka Tribune.

«Deux Bangladais ont perdu la vie jusqu’à présent dans l’explosion», a confirmé mercredi au journal Abdullah al Mamun, premier secrétaire et chef de la chancellerie à l’ambassade du Bangladesh à Beyrouth.

«Le défunt a été identifié comme étant Mehedi Hasan de Brahmanbaria et Mizan de Madaripur», a confirmé al Mamun.

Il a déclaré que l’un des défunts était un immigrant légal du Bangladesh et travaillait pour une organisation espagnole.

Les informations faisant état d’un troisième Bangladesh tué dans l’explosion n’ont pas encore été confirmées.

Les relations publiques inter-services du Bangladesh (ISPR), la branche médiatique des forces armées du pays, ont également confirmé qu’au moins 21 membres de la marine bangladaise avaient été blessés dans les deux explosions mardi. Tous étaient en service sur la corvette BNS Bijoy de la marine dans le cadre de la Force opérationnelle maritime déployée par la FINUL, selon un communiqué.

L’un d’eux, dans un état critique, a été admis au centre médical de l’Université américaine de Beyrouth pour y être soigné. Les autres membres de l’équipage ont été admis au centre médical universitaire de l’hôpital Hamoud après un traitement primaire sous la supervision de la FINUL.

« Tous sont désormais hors de danger », a déclaré l’ISPR dans un communiqué. Actuellement, les autorités évaluent les dommages causés au BNS Bijoy.

La marine bangladaise travaille au Liban avec les forces de l’ONU depuis 2010 pour empêcher l’entrée d’armes et de munitions illégales.

Par ailleurs, le ministre italien de la Défense, Lorenzo Guerini, a déclaré qu’un soldat affecté au contingent italien au Liban avait été blessé. Guerini a également offert l’aide des forces italiennes servant dans la mission de l’ONU. L’Italie est le deuxième contributeur à la force de maintien de la paix des Nations Unies au Liban après l’Indonésie, avec 1 021 soldats déployés.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus