Une Palestinienne abattue par l’armée israélienne alors qu’elle tentait de fermer la fenêtre de sa maison

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Une Palestinienne est décédée vendredi après avoir été abattue par l’armée israélienne à son domicile à Djénine, au nord de la Cisjordanie occupée.

Le ministère palestinien de la Santé a déclaré dans un communiqué que Dalia Assamoudi, 23 ans, de Jénine « a été martyrisée après avoir été abattue par l’armée israélienne ».

Dans une déclaration antérieure, le ministère a déclaré qu’Assamoudi était dans un état critique après avoir subi une intervention chirurgicale.

Selon la famille d’Assamoudi, elle a été abattue alors qu’elle tentait de fermer la fenêtre de sa maison à cause des gaz lacrymogènes à l’extérieur qui se sont produits lors d’affrontements entre l’armée israélienne et des manifestants palestiniens.

Vendredi matin, une force israélienne a fait irruption à Djénine et a tiré à balles réelles contre des manifestants palestiniens.

Par ailleurs, une petite Palestinienne a perdu la vie vendredi après avoir été touchée par une balle « perdue » à Jérusalem-Est, ont rapporté les médias israéliens.

Selon le quotidien Haaretz, Haneen Zaloum, 4 ans, était chez elle dans le quartier de Silwan lorsqu’elle a été blessée par balle à la tête.

Zaloum a été déclaré mort au centre médical Shaare Zedek à Jérusalem, a-t-il déclaré.

Selon la police israélienne, des sources à Silwan ont déclaré que des coups de feu avaient été entendus dans le quartier, ajoutant que la zone avait été témoin de plusieurs affrontements armés entre familles.

Mercredi, des fusillades ont eu lieu entre des familles des quartiers d’Isawiyah et de Shoafat à Jérusalem-Est.

Selon Haaretz, il y a deux semaines, un habitant de Jérusalem-Est a été tué par balle à Kafr Aqab.

L’armée israélienne prend généralement d’assaut les villes palestiniennes pour arrêter les Palestiniens «recherchés» par les services de sécurité et se heurte à eux. Le droit international considère la Cisjordanie et Jérusalem-Est comme des «territoires occupés» et considère que toutes les activités de construction de colonies juives sur le territoire sont illégales.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus