L’Iran condamne 2 hommes à 10 ans de prison pour espionnage pour Israël, l’Allemagne et le Royaume-Uni

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Deux Iraniens ont été condamnés à 10 ans de prison pour espionnage pour Israël, l’Allemagne et la Grande-Bretagne, a rapporté mardi le site Internet de la justice du pays.

Le rapport cite le porte-parole de la justice, Gholamhossein Esmaili, qui a identifié les deux hommes comme étant Masoud Mosaheb, le coprésident de la Société d’amitié irano-autrichienne, et Shahram Shirkhani.

Mosaheb a été accusé d’avoir partagé des informations sur “des projets nucléaires et de missiles” avec Israël et les services de renseignement allemands. Shirkhani aurait espionné pour la Grande-Bretagne, recueillant des “informations sensibles” dans les secteurs bancaire et de la défense iraniens et tenté de recruter du personnel gouvernemental pour sa cause.

Le porte-parole de la justice, Esmaili, a récemment déclaré que cinq employés du ministère des Affaires étrangères, des industries de l’énergie et des entreprises avaient été arrêtés. Il n’a pas donné de détails à l’époque, mais Mosaheb et Shirkhani n’ont apparemment pas été arrêtés beaucoup plus tôt.

“Ces derniers mois, cinq Iraniens qui espionnaient pour des services de renseignement étrangers ont été arrêtés”, a déclaré Esmaili lors d’une conférence de presse virtuelle.

L’Iran arrête et condamne occasionnellement les personnes accusées d’espionnage au nom de pays étrangers, y compris les États-Unis et Israël.

En juillet, l’Iran a exécuté Reza Asgari, un ancien employé du ministère de la Défense reconnu coupable d’espionnage pour le compte de la Central Intelligence Agency (CIA), ainsi que Mahmoud Mousavi Majd, un membre des Gardiens de la révolution condamné pour avoir fourni des informations aux États-Unis et à Israël sur le général supérieur de la force militaire d’élite qui a été tué plus tard lors d’une frappe de drone américain à Bagdad en janvier.

En juin, l’Iran a pendu Jalal Hajizavar, également ancien membre du ministère de la Défense, après avoir admis devant le tribunal qu’il avait été payé pour espionner la CIA.

Et en 2016, l’Iran a exécuté un scientifique nucléaire reconnu coupable d’espionnage pour le compte des États-Unis

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus