Trump affirme que la pandémie de grippe de 1917 a mis fin à la Seconde Guerre mondiale

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Le président américain Donald Trump a déclaré lundi que la pandémie de grippe de «1917» avait mis fin à la Seconde Guerre mondiale, malgré le fait que la Seconde Guerre mondiale avait commencé en 1939.

«Le plus proche est en 1917, disent-ils, la grande pandémie. C’était certainement une chose terrible où ils ont perdu entre 50 et 100 millions de personnes », a déclaré Trump.

«Probablement mis fin à la Seconde Guerre mondiale, tous les soldats étaient malades», a-t-il dit, citant à tort à la fois l’année de l’émergence de la pandémie et celle de la fin de la Seconde Guerre mondiale.

La pandémie de grippe a balayé le monde entre 1918 et 1920, infectant et tuant des centaines de millions de personnes, tandis que la Seconde Guerre mondiale a commencé en 1939 et s’est terminée en 1945.

Les affirmations de Trump sont survenues alors qu’il louait les efforts de son administration pour arrêter le coronavirus. Selon lui, si les États-Unis n’avaient pas fermé leurs frontières aux voyageurs de l’étranger, «nous aurions déjà eu 1,5 ou 2 millions de morts».

La suggestion rejoint une longue liste d’incidents dans lesquels le président américain a présenté des faits de manière incorrecte. Parmi les autres exemples récents, Trump a lancé l’idée d’injecter un désinfectant dans le corps pour tuer le COVID-19.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus