choc Rennes-Monaco, le PSG à huis clos

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Duel sur le podium! Rennes, deuxième de Ligue 1, reçoit Monaco, troisième, samedi pour la 4e journée du championnat qui enverra le leader Saint-Étienne à Nantes et le Paris SG à Nice devant des tribunes vides dimanche.

– Le choc: Rennes-Monaco

Spectacle garanti? Au Roazhon Park samedi (21h00), deux des équipes les plus rafraîchissantes de ce début de saison s’affrontent pour rester sur le podium.

Rennes, deuxième (7 pts) et équipe la plus prolifique avec 7 buts, reçoit Monaco (3e, 7 pts), dont les jeunes impressionnent sous la houlette du nouvel entraîneur Niko Kovac.

Des quatre joueurs à avoir marqué cette saison avec Monaco, le plus âgé, Axel Disasi, a… 22 ans. Benoît Badiashile, 19 ans, a déjà deux buts à son actif.

Et Sofiane Diop et Willem Geubbels, respectivement 20 et 19 ans, étaient les buteurs dimanche quand Monaco a grimpé sur le podium grâce à sa victoire 2-1 contre Nantes.

« J’ai le sentiment que leur entraîneur les a déjà impactés de manière importante, en tout cas sur le style qu’il veut donner à son équipe, et sur les positions des joueurs sur le terrain », les a encensés l’entraîneur rennais, Julien Stéphan.

Lui peut aussi compter sur un jeune, Eduardo Camavinga, sensation de la Ligue 1 et déjà international à seulement 17 ans. Et sur une attaque qui en a passé quatre à Nîmes la journée précédente.

– L’équipe: Saint-Etienne

Qui l’eût cru? Après trois journées, c’est Saint-Etienne qui caracole en tête du championnat, profitant de l’effectif très réduit du PSG et des faux-pas de Lyon et Marseille, que les Verts sont allés châtier jeudi au Vélodrome.

Dimanche (17h00), les Verts se déplacent à Nantes avec un bilan sans faute: 3 matches, 3 victoires, avec le même tarif: 2-0 à chaque fois.

L’équipe de Claude Puel profite d’un excellent début de saison de son vétéran Romain Hamouma, 3 buts, et de son gardien Jessy Moulin, le seul avec le Bordelais Benoît Costil à n’avoir encaissé aucun but depuis le début de la L1.

Moulin, 34 ans, a fait oublier sans problème l’icône Stéphane Ruffier, toujours dans l’effectif mais mis au placard pour avoir refusé d’être N.2.

Contre les Canaris, irréguliers jusqu’ici (1 victoire, 1 nul, 1 défaite), il lui faudra prolonger sa série de « clean sheets » (match sans encaisser de but). Pour que Saint-Etienne garde la tête une journée de plus.

– La menace: le coronavirus

Accueil maussade pour le Paris SG. A Nice, les champions de France en titre joueront dans un stade vide, la faute à la progression du coronavirus.

Dans les Alpes-Maritimes, comme en Gironde et dans les Bouches-du-Rhône, trois des départements les plus touchés par la pandémie, la jauge maximale de spectateurs autorisés au stade a été abaissée de 5.000 à 1.000 par les préfets.

Si l’Olympique de Marseille a choisi de s’en tenir à la jauge, accueillant 1.000 spectateurs contre Saint-Etienne, les Girondins de Bordeaux et Nice ont eux renoncé à ouvrir leurs tribunes.

« Vis-à-vis de nos supporters, c’était déjà compliqué d’être limité à 5.000 personnes. Aujourd’hui, c’est 1.000. Une fois que l’on déduit toute l’organisation, on atteint pratiquement ce chiffre », a déploré dans un communiqué le président azuréen Jean-Pierre Rivère, qui avait déjà décidé d’un huis clos pour la réception de Lens, le 23 août pour la première journée.

Le coronavirus va aussi avoir d’importantes conséquences sur l’attaque du PSG. Kylian Mbappé, testé positif lors d’un rassemblement avec l’équipe de France, a repris l’entraînement individuel et l’entraîneur Thomas Tuchel maintient le suspense sur un éventuel retour du prodige.

Ce serait de bon augure pour les Parisiens, toujours privés de Neymar qui purge sa suspension après son exclusion lors du « Clasico », et qui ont eu toutes les peines du monde à marquer des buts depuis la reprise.

Mauro Icardi et Angel Di Maria, déjà titulaires mercredi lors de la victoire in extremis contre Metz, devraient être alignés une nouvelle fois.

Mais il faudra les regarder à la TV.

vendredi

Lyon – Nîmes 0-0

Samedi

(17h00) Lens – Bordeaux

(21h00) Rennes – Monaco

Dimanche

(13h00) Nice – Paris-SG

(15h00) Brest – Lorient

Metz – Reims

Montpellier – Angers

Strasbourg – Dijon

(17h00) Nantes – Saint-Etienne

(21h00) Marseille – Lille

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus